Yoga

La séquence de yoga pour un cœur qui guérit

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Parcourez ces neuf poses pour ouvrir votre cœur et votre esprit et faire face à la perte de manière saine.

Trouvez la force intérieure pour traiter le chagrin et la perte cette saison avec cette séquence de yoga, qui fait appel à des fentes, des flexions arrière et des torsions pour ouvrir la poitrine ; nourrir les poses réparatrices ; et concentrez-vous sur le fait de vous déplacer lentement avec votre respiration. Les postures plus actives maintiennent l’énergie en mouvement dans le cœur, tandis que les poses réparatrices donnent à votre système nerveux central l’occasion de se reposer, ce qui peut soulager une partie de la fatigue profonde qui accompagne souvent le chagrin. Entraînez-vous tous les matins dans un espace calme et privé. Tout au long de la séquence, mettez des mots sur vos sensations physiques : « tendu », « fatigué », « lourd ». Ensuite, nommez également vos émotions : « le cœur brisé », « en colère », « effrayé ». Cela vous aide à être présent afin que vous puissiez commencer à guérir, au lieu de fermer ou de fuir votre chagrin et de prolonger votre chagrin. N’oubliez pas d’expirer complètement pour relâcher les tensions physiques et émotionnelles.

Fente basse, variation

Anjaneyasana

À partir du chien orienté vers le bas, entrez dans une fente avec le pied gauche vers l’avant. Gardez le bout de vos doigts sur le sol et la jambe arrière tendue pendant que vous allongez la poitrine vers l’avant. Prenez 4 respirations avant de placer le genou arrière sur le sol. Inspirez et soulevez votre torse. Équerrez les hanches, puis entrelacez vos doigts derrière le dos. Inspirez et renvoyez les mains en ouvrant la poitrine. Regardez doucement vers l’avant et prenez 5 respirations profondes, en prenant conscience de la tension dans la poitrine et en augmentant la circulation autour du cœur. Relâchez et reculez vers Down Dog. Répétez de l’autre côté.

Voir Fente basse.

Fente haute, variante

À partir de Down Dog, revenez à une fente avec votre pied gauche vers l’avant. Gardez votre main droite sur le sol (ou un bloc) pendant que vous inspirez et levez votre bras gauche, en vous tordant à partir de la colonne vertébrale médiane et supérieure. Atteignez le talon droit vers l’arrière et vers l’avant avec la poitrine, en gardant vos hanches à niveau pour créer de la stabilité. Regardez au-delà du bout de vos doigts gauches et maintenez pendant 5 respirations profondes, en continuant à soulager la tension dans la poitrine et à ouvrir le cœur. Relâchez, entrez dans Down Dog et répétez de l’autre côté.

Voir Fente haute.

Pose de sauterelle, variation

Salabhasana, variante

Allongez-vous face contre terre. Entrelacez vos doigts derrière votre dos et sur une inspiration, soulevez votre poitrine, vos jambes et vos mains. Étendez-vous à travers les orteils et allongez-vous en regardant droit devant vous. Maintenez la position pendant 3 respirations, relâchez, puis répétez. Cette flexion arrière contrecarre notre tendance à rouler les épaules vers l’avant et à affaisser la poitrine – une façon dont nous protégeons souvent notre cœur lorsque nous sommes en deuil. Relâchez au sol et venez à Child’s Pose.

Voir Pose de sauterelle.

Posture du pont

Setu Bandha Sarvangasana

Allongez-vous sur le dos avec vos pieds directement sous vos genoux, à la largeur des hanches sur le sol. Inspirez et soulevez les hanches du sol. Joignez vos mains sous vous, en roulant les épaules l’une vers l’autre pour élargir la poitrine. Fermez les yeux ou regardez doucement vers le haut, en prenant 4 respirations lentes et complètes. Relâchez, puis répétez 2 fois de plus. Cette ouverture du cœur nous invite à être forts mais vulnérables en toute sécurité ; il apporte également du sang dans le cerveau et les glandes qui aident à réguler nos systèmes nerveux central et hormonal. Relâchez en serrant vos genoux contre votre poitrine.

Voir Pose du pont.

Torsion couchée

Restez sur le dos et croisez votre jambe droite sur la gauche. Déposez les genoux vers la gauche. Tendez votre bras droit le long du sol et placez votre main gauche sur votre genou droit. Cette torsion et les poses nourrissantes et réparatrices qui suivent sont destinées à vous aider à vous abandonner et à vous détendre consciemment. Le plus important est de lâcher prise, de fermer les yeux et de s’accorder à la respiration et au moment présent. Restez ici pendant 8 à 10 respirations. Inspirez, revenez au centre et changez de côté. Terminez en ramenant les deux genoux vers la poitrine.

Torsion réparatrice

Asseyez-vous et disposez un traversin pour qu’il puisse soutenir votre torse et votre tête, en plaçant un bord contre votre hanche gauche. Pliez vos genoux vers la gauche. Tournez-vous vers le traversin et allongez-vous en vous appuyant sur votre joue droite. Ferme tes yeux. Laissez vos bras se détendre sur le sol ou le traversin ; il ne devrait y avoir aucune gêne. Cette pose apaise le système nerveux en activant une réponse de repos et de digestion, en ancrant le corps et en calmant l’esprit. Restez ici pendant au moins 2 minutes. Puis changez de côté.

Flexion avant assise réparatrice

Paschimottanasana réparateur

Asseyez-vous et tendez les jambes devant vous. Empilez le traversin sur vos cuisses. Inspirez et allongez. Expirez et pliez-vous vers l’avant sur le traversin. Tournez la tête d’un côté et détendez vos bras. Reposez vos avant-bras et vos mains sur le sol le long de vos jambes. Détendez vos pieds. Fermez les yeux, respirez profondément et reposez-vous au moins 1 minute.

Voir Flexion avant en position assise.

Ensuite, transition vers Pose de cadavre réparatrice (Savasana). Inspirez pour vous asseoir, en étendant vos jambes devant vous. Remettez le traversin sur le tapis, à la base de votre colonne vertébrale. Allongez-vous avec votre colonne vertébrale et votre tête appuyées sur le traversin et les bras et les jambes lourds sur le sol. Respirez doucement ici pendant 2 minutes. Essayez de ne pas penser. Au lieu de cela, détendez-vous complètement.

Voir Pose du cadavre.

Pose facile

Sukhasana

Revenez à la pose assise dans laquelle vous avez commencé, les paumes jointes au niveau du cœur et les yeux fermés. Récitez doucement cette intention finale :
En rendant grâce à l’Esprit à l’intérieur et au-delà, je demande une force continue alors que je marche sur ce chemin de guérison. Puissé-je devenir plus compatissant, empathique et aimant, non pas malgré mon chagrin, ma perte et mon expérience, mais à cause d’eux. Merci, Esprit, pour ma vie, car elle est et continuera d’être vraiment bénie. Puis-je ne jamais prendre un seul instant pour acquis. Puis-je honorer ceci et tous les moments comme étant sacrés et faire confiance au processus de guérison. Puisse-t-il m’enseigner bien alors que je m’abandonne aux vérités révélées et ouvre mon cœur à l’amour plus largement et audacieusement que je n’aurais jamais imaginé possible.

Voir Pose facile.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page