Nutrition

Utilisez la nutrition pour augmenter vos niveaux d’énergie d’entraînement

Q : J’ai souvent peu d’énergie pendant les séances d’entraînement, mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi. Ma nutrition dans les heures précédant mon entraînement pourrait-elle en être la cause ?

UN: Les mauvaises journées au gymnase devraient être l’exception plutôt que la règle. Si vous êtes en bonne santé et que vous ne manquez pas de sommeil, la nutrition pourrait très bien être la cause de mauvais entraînements.

Beaucoup de gens pensent qu’ils sont prêts s’ils ont « mangé quelque chose » avant une séance d’entraînement et qu’ils ont préparé une boisson protéinée après. Mais qu’ont-ils mangé et quand ? Mangez longtemps avant votre séance d’entraînement et vous pourriez courir à vide au gymnase. Mangez gros juste avant votre séance d’entraînement et vous aurez envie de faire la sieste tout au long.

Alors, que devrais-tu faire?

À tout le moins, assurez-vous que vos réserves de glycogène sont pleines. Les réserves de glycogène s’épuisent même pendant que vous dormez. Mangez suffisamment de glucides au petit-déjeuner, puis quelques heures avant l’exercice. Si vous vous entraînez à jeun, une boisson pour sportifs vous aidera, mais elle a ses inconvénients. Le sucre servira d’abord à reconstituer vos réserves de glycogène, pas à nourrir vos muscles. Et si vous avalez toute la bouteille avant votre entraînement, vous pouvez vous attendre à tomber en panne une demi-heure plus tard environ.

Si vous soulevez des poids dès le matin, sirotez une boisson sucrée tout au long de votre entraînement (et consommez au moins 20 grammes de protéines par la suite). À tout autre moment, assurez-vous que vous avez déjà des glucides dans votre système via un repas consommé environ deux heures avant votre entraînement. Ce repas doit contenir des «glucides lents» – ceux qui sont digérés lentement, complètent continuellement vos réserves de glycogène et fournissent une source d’énergie uniforme.

Le repas de pré-entraînement ne doit pas être trop lourd. Il devrait être digéré assez facilement pour passer dans vos intestins avant que vous ne commenciez à vous entraîner. sinon, vous risquez un inconfort gastro-intestinal, comme des crampes ou des nausées. Un repas léger assurera également la présence de chyme dans votre intestin grêle. Le chyme est un mélange de suc gastrique et d’aliments partiellement digérés qui peuvent améliorer l’absorption des suppléments de pré-entraînement et réduire le risque qu’ils provoquent des symptômes gastro-intestinaux.

— Kamal Patel, MPH, directeur d’Examine.com

Articles similaires :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page