Yoga

Pose du défi Kathryn Budig : Ganda Bherundasana

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Kathryn Budig enseigne une version de plus en plus accessible de Ganda Bherundasana (alias Formidable Face Pose), sur laquelle elle jure que cela vaut vraiment la peine de travailler. Prêt à essayer ?

C’est une pose tellement « wow » quand vous la voyez pour la première fois, comme une drogue de yoga. Ganda Bherundasana signifie « Formidable Face Pose », ce qui signifie essentiellement qu’il se termine à plat sur votre visage, les pieds sur le sol, à cheval sur votre tête. Vous ne voyez pas souvent la pleine expression de cette pose (consultez la page 416 dans le livre de BKS Iyengar). Lumière sur le Yoga si vous voulez voir un maître exécuter ce tour de fête particulier). Il suffit de dire que nous pouvons pratiquer des variations de préparation de la pose tout en en tirant certains avantages, notamment la tonification de la colonne vertébrale et des organes abdominaux.

Dans la version présentée ici, nous nous concentrerons davantage sur les éléments de renforcement du noyau et laisserons la plante du visage à l’imagination. Pourtant, les étudiants se demandent comment est-il possible de créer cette forme dans le corps. Comme toute pose, elle est très accessible lorsqu’elle est pratiquée régulièrement. J’aime dire que l’impossible continue d’être ainsi jusqu’au jour où il devient tout simplement possible. J’ai remarqué que des étudiants timides et timides prenaient cette pose pendant les transitions chaque fois qu’ils le pouvaient. Il y a beaucoup de joie qui coule dans les veines de cette pose. Mon conseil est de s’en tenir à celui-ci. Cela vous semblera insensé au début, mais vous finirez par devenir incroyablement heureux si vous n’abandonnez pas.

5 étapes vers Ganda Bherundasana

La première étape:

Prenez deux blocs et placez-les dans le sens de la longueur sur leur hauteur moyenne. Les blocs doivent être espacés de la largeur des épaules. Entrez dans le chien orienté vers le bas avec le bout des doigts directement derrière les blocs.

Deuxième étape :

Avancez les pieds de plusieurs centimètres pour former un Down Dog plus court. Pliez les coudes en plaçant les têtes d’épaules au milieu des blocs. Les paumes restent à plat avec le bout des doigts directement derrière les blocs. Marchez les pieds comme Dolphin Pose, en assurant le soulèvement des hanches. Cette action est absolument cruciale pour réaliser la pose complète. Mettez les hanches hautes et gardez-les là ! Vous aurez besoin de cette hauteur pour pouvoir donner un coup de pied (les hanches au ras du sol ne vous donneront pas la portance de la pose que nous recherchons).

Troisième étape:

En vous concentrant sur la hauteur des hanches, soulevez une jambe en l’air. Cultivez l’énergie des grands écarts debout en gardant les hanches carrées, l’arrière du genou écarté et les orteils largement écartés. Atteignez la jambe supérieure comme si elle avait été craquée par la caféine. Vous devez animer cette jambe supérieure pour que celle du bas ait quelque chose qui corresponde, quelque chose à atteindre.

Quatrième étape :

Gardez la jambe supérieure tendue comme si vous aviez juste bu cinq expressos. Pliez la jambe inférieure et faites un léger saut. Une fois que la jambe inférieure a quitté le sol, tirez-la du creux de votre ventre pour rapprocher les jambes. Serrez les cuisses et écartez les orteils comme s’ils essayaient d’attraper quelque chose au plafond. REMARQUE : Votre menton peut reposer sur le sol tant que vous ne vous asseyez pas dessus. Les épaules continuent de s’appuyer sur les blocs pour aider à libérer la base du cou. Gardez le tronc engagé et le coccyx soulevé pour éviter de tanguer ou de vous asseoir dans le bas du dos. Les cuisses sont serrées pour aspirer l’énergie et le poids des jambes vers le ciel.

Cinquième étape :

Continuez à pratiquer cette pose avec des blocs jusqu’à ce qu’elle devienne une seconde nature. Une fois que vous êtes à l’aise avec la version prise en charge, vous pouvez jouer sans les blocs. Commencez par une position courte, chien orienté vers le bas. Soulevez une jambe et atteignez intensément. Gardez le regard vers l’avant et pliez les coudes en ramenant le visage vers le sol et au-delà du bout des doigts. Au fur et à mesure que vous vous penchez plus profondément, gardez les mains écartées à la largeur des épaules, mais serrez les coudes l’un vers l’autre. (J’aime appeler ce mouvement la pose du soutien-gorge push-up – essayez d’écraser les dames !) Posez la poitrine et les côtes sur les triceps, en vous assurant que vos fesses sont toujours en l’air. Pliez la jambe inférieure et faites un léger saut ou tirez énergiquement la jambe vers le haut pour rencontrer celle du haut en engageant le noyau et en atteignant de manière presque obsessionnelle vers le plafond. Encore une fois, le menton PEUT reposer sur le sol (comme vous le verrez souvent sur les photos de cette pose) tant que les épaules ne s’effondrent pas. Cependant, je recommande de garder le menton décollé du sol pour garder le cou heureux et en sécurité. Cela nécessite plus de pression dans les bras et plus de portance dans les jambes.

Twitter: @Kathrynbudig
Instagram : @kathrynbudig
Facebook : @kathrynbudigyoga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page