Yoga

Les réseaux sociaux vous dépriment ? Essayez ce flux de libération

Vérification de la vérité : êtes-vous dans une relation à long terme avec votre téléphone ? C’est compréhensible. Après tout, vous pouvez échanger des photos avec des amis dans des endroits lointains, créer des bricolages et des projets impressionnants en moins de cinq minutes, et même rendre votre chat viral juste pour avoir porté des lunettes de soleil. Cependant, alors que vous êtes aspiré dans ce petit miroir magique qui met le monde à portée de main, vous remarquez peut-être une douleur dans le cou, une fatigue oculaire, une insomnie ou peut-être un mal de tête gênant obstrue votre concentration. Bien que vous ne soyez peut-être pas tout à fait prêt à vous engager à acheter ce camping-car et à vivre hors réseau, une cure de désintoxication des médias sociaux ferait du bien à votre esprit, votre corps et votre âme.

Si l’idée d’une désintoxication des médias sociaux suscite un peu d’anxiété de séparation en vous, vous n’êtes pas seul. Ce sentiment lorsque vous êtes sur le point de recevoir un SMS ou cette sensation fantôme de votre téléphone qui vibre dans votre poche quand ce n’est pas le cas, il y a des expériences culturelles partagées. Les médias sociaux nous relient à nos amis, à notre famille, à nos emplois, à nos rêves et à des aventures intéressantes. On peut scroller à l’infini pendant des heures sans se rendre compte de la quantité d’énergie que l’on échange avec les personnes derrière l’écran.

Débranchez les appareils pour vous recharger

Alors que certaines photos vous comblent de bonheur, d’autres notifications ou profils peuvent vous donner l’impression d’être « moins que » et de manquer d’énergie. N’oubliez pas qu’un fil d’actualités est un extrait de la vie et de la croissance des autres ; il ne montrera pas toutes les complexités en coulisses. Créer des limites avec les médias sociaux et même s’en éloigner est une forme de soins personnels.

Bien qu’il puisse être vivifiant de s’entourer d’influenceurs et d’inspirations et de gérer ses propres partages en ligne, nous devons également cultiver le temps pour nous valider et nous admirer dans le moment présent. Imaginez si vous vous accordiez la même quantité d’attention et de renforcement positif que vous accordez à ceux que vous considérez comme des #objectifs. Votre pratique du yoga est un espace pour créer et exister en dehors de la perception des autres. C’est un endroit où vous pouvez garder de l’espace pour vous-même, non pas comme une photo filtrée que les autres consomment, mais comme une âme qui vit la vie.

Cette séquence de Juanita Borges vous invite à recharger et à réinitialiser intentionnellement votre énergie. Les mouvements conscients présents dans cette pratique agissent comme des contrepoids aux positions dans lesquelles nous nous trouvons habituellement lorsque nous défilons sur nos téléphones, tablettes et ordinateurs. Nous espérons que vous voudrez aimer, partager et vous abonner à cette pratique rafraîchissante.

Sukhasana (pose facile)

Commencez en position assise avec les jambes tendues devant votre corps. Pliez vos genoux pour que vos tibias se croisent. En gardant votre bassin centré, inspirez et trouvez la longueur de votre colonne vertébrale. Expirez pour placer vos mains sur vos cuisses ou vos genoux. Pour recevoir de l’énergie, gardez vos paumes vers le haut. Pour l’énergie de mise à la terre, placez vos paumes vers le bas. Fermez les yeux au regard extérieur. Concentrez-vous uniquement sur votre respiration et les énergies qui circulent dans votre corps. Restez 1 à 3 minutes.

Parivrtta Utkatasana (Pose de la chaise tournante)

Commencez par Tadasana (Mountain Pose) avec vos pieds parallèles les uns aux autres et fermement ancrés dans le tapis. Appuyez vos paumes ensemble au centre de votre cœur (Anjali Mudra). Expirez et guidez vos hanches vers l’arrière comme si vous étiez assis sur une chaise. N’oubliez pas de garder vos genoux derrière vos orteils pour les protéger. Inspirez et gardez votre poitrine levée pendant que la moitié inférieure de votre corps supporte le poids de cette pose. Engagez vos cuisses et votre abdomen et expirez pour tordre votre torse vers votre gauche. Connectez votre coude droit à l’extérieur de votre cuisse gauche. Ancrez vos talons pendant que votre poitrine brille vers la gauche pendant environ 5 respirations. Inspirez pour recentrer votre torse. Expirez dans la torsion sur le côté droit.

Uttanasana (flexion avant debout)

Commencez à Tadasana. Placez vos mains sur vos hanches lorsque vous expirez pour plier doucement votre torse vers l’avant, en vous appuyant sur vos hanches. Lorsque vous sentez votre colonne vertébrale s’allonger, invitez votre cou à se détendre complètement pendant que vos mains flottent vers vos pieds. Vous pouvez garder un peu plié vos genoux et amener vos mains à saisir vos coudes pour rendre cette pose plus confortable. Maintenez la position pendant 5 à 10 respirations.

Ustrasana (pose de chameau)

À partir d’une posture à genoux, placez le dessus de vos pieds sur votre tapis afin que vos orteils puissent appuyer. Placez vos paumes sur le bas de votre dos avec vos doigts pointant vers le sol. Inspirez pour ouvrir votre poitrine en levant le regard vers le plafond. Expirez et appuyez doucement vos paumes dans le bas de votre dos pour encourager un backbend. N’oubliez pas de détendre votre cou et votre tête pour les garder comme une extension de la colonne vertébrale. Si vous êtes à l’aise ici, vous pouvez tendre vos mains vers les talons (ou des accessoires, tels que des blocs de yoga) pour l’expression montrée sur l’image. Restez dans cette pose pendant au moins 5 respirations. Lorsque vous êtes prêt à vous défaire de cette pose, inspirez vos mains vers le bas du dos avant de vous relever.

Virasana (posture du héros)

Agenouillez-vous sur votre tapis, en plaçant un rembourrage supplémentaire sous vos genoux si vous préférez. Vous pouvez avoir le dessus de vos pieds ancré dans le tapis ou rentrer vos orteils comme indiqué, si cela fait partie de votre champ de pratique. Expirez pour reposer vos fesses sur la plante de vos pieds, vos talons ou sur un accessoire de yoga (des traversins, des couvertures et/ou des blocs peuvent être parfaits pour cela.) Inspirez pour aligner votre bassin, votre colonne vertébrale et votre tête lorsque vous êtes assis. bien et grand. Reposez vos mains sans effort sur vos cuisses. Maintenez la position pendant 5 à 7 respirations.

Posture du Sphinx

Allongez-vous sur le ventre avec vos jambes tendues derrière vous et le dessus de vos pieds ancré dans le tapis. Placez vos coudes sous vos épaules et pointez vos doigts vers le haut du tapis. Avec vos avant-bras parallèles l’un à l’autre, inspirez pour lever la tête et le haut du torse dans cette flexion arrière. Guidez votre regard vers l’horizon en engageant votre ventre. Tenez pendant 5 respirations. Expirez pour libérer votre ventre, le haut de votre torse et dirigez-vous vers le sol.

Balasana (posture de l’enfant)

Venez à Tabletop Pose avec vos genoux pressés ensemble et le dessus de vos pieds ancré sur le tapis. Lors d’une expiration, relâchez vos hanches pour vous asseoir sur la plante de vos pieds ou sur un accessoire de yoga pendant que vos mains s’enroulent librement autour de vos cuisses. Lorsque votre tête repose sur le tapis ou sur un accessoire de yoga, inspirez profondément dans le bas de votre dos pour y créer de l’espace. Expirez pour tout relâcher pendant que vous prenez 5 respirations dans cette pose. Pour faire la transition vers la pose, inspirez et déplacez-vous vers l’avant et vers l’arrière jusqu’à la table.

Supta Matsyendrasana, variante (torsion vertébrale en décubitus dorsal)

Commencez en position inclinée, la tête, le dos et les pieds reposant sur le tapis. Lors d’une inspiration, levez vos jambes vers le ciel comme si votre corps formait un angle de 90 degrés. Pliez le genou droit vers votre poitrine et croisez votre cuisse droite sur votre cuisse gauche. Si cette variation de jambe est confortable, vous pouvez croiser votre cheville droite derrière votre cheville gauche. Avec l’expiration, relâchez lentement vos jambes de variation d’aigle sur le côté gauche de votre tapis ou sur des accessoires comme des couvertures si vous le souhaitez. Regardez par-dessus votre épaule droite pour une torsion complète de votre colonne vertébrale. Tenez pendant 5 respirations. Pour libérer cette pose, inspirez vos jambes vers le centre pendant que vous vous démêlez et redressez-les vers le ciel. Répétez cette pose de l’autre côté.

Articles similaires :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page