Yoga

6 poses pour calmer votre système nerveux et trouver un sentiment de sécurité

Lorsque la vie nous secoue, nous pouvons nous tourner vers notre pratique du yoga pour nous aider à retrouver le calme, à retrouver le calme et à libérer les émotions refoulées. Patricia Gipple, professeur de yoga basée à Boulder, dans le Colorado, recommande les poses et la respiration pranayama suivantes pour vous amener dans un état plus équilibré lorsque des événements stressants perturbent votre monde.

Nadi Shodhana Pranayama (respiration alternée des narines)

Cette technique peut équilibrer votre énergie, invitant au calme ou stimulant votre vigilance. Asseyez-vous bien droit dans le siège de yoga de votre choix. Enroulez votre annulaire droit et vos petits doigts dans votre paume. Joignez votre majeur et votre index et pointez votre pouce vers le haut. Reposez votre main gauche sur votre cuisse. Appuyez doucement sur les deux doigts étendus pour sceller la narine gauche pendant que vous inspirez pendant 4 temps par la droite. Fermez votre narine droite en appuyant avec votre pouce, en relâchant la narine gauche pendant que vous expirez pendant 4 temps. Inspirez par la narine gauche pendant 4 temps. Fermez la narine gauche, ouvrez la droite et expirez pendant 4 temps. Pratiquez 4 à 6 tours.

Paschimottanasana (flexion avant assise)

En position assise, redressez vos jambes, rapprochez vos jambes intérieures et placez vos mains à côté de vos hanches extérieures. Fléchissez vos pieds. Activez les muscles de vos cuisses en les tirant vers le haut, loin de vos rotules. Tirez doucement votre ventre bas vers votre colonne vertébrale. Laissez vos épaules reculer. Respirez dans votre poitrine et dans toute votre cage thoracique.

Tendez la main vers l’avant pour tenir vos gros orteils, les côtés de vos pieds ou un poignet au-delà de vos pieds fléchis. Vous pouvez également enrouler une sangle de yoga autour de la voûte plantaire et tenir l’accessoire. En maintenant la prise, inspirez et soulevez votre poitrine, en allongeant votre abdomen et vos flancs. Détendez doucement vos épaules loin de vos oreilles. Expirez et commencez à vous déplacer plus profondément dans un pli vers l’avant. Essayez de ne pas tirer avec vos bras. Au lieu de cela, gardez vos épaules détendues. Pliez les coudes et inclinez la tête en regardant vers vos jambes. Détendez votre cou et laissez votre respiration bouger librement.

Continuez à tirer doucement votre bas ventre vers votre colonne vertébrale, en soulevant votre taille de vos cuisses. Aux inhalations, ressentez un élargissement de votre poitrine et un allongement à l’avant de votre torse. Sur les expirations, sentez un élargissement dans le haut de votre dos pendant que vous continuez à détendre vos épaules. Maintenez la position pendant au moins 5 à 10 respirations. Pour sortir de la posture, inspirez et allongez votre torse vers le haut tout en redressant vos bras.

Setu Bandha Sarvangasana, variante (pose du pont)

Allongez-vous sur le dos avec vos genoux pliés et la plante de vos pieds plantée sous vos genoux. Placez vos mains à côté de vos hanches. Appuyez uniformément sur vos mains et vos pieds et soulevez votre bassin vers le plafond, dans Posture du pont. Entrelacez vos mains sous votre dos en rapprochant vos omoplates de votre ligne médiane. L’ouverture de votre poitrine peut aider à contrer le stress induit oppression des épaules. Pour une version plus soutenue de cette pose (illustrée), placez un bloc sous votre sacrum et fixez une sangle de yoga à vos cuisses. La sangle réduit la quantité d’énergie musculaire dont vous aurez besoin pour empêcher vos jambes de s’écarter. Tenir pendant 510 respirations.

Matsyasana (pose du poisson)

Placez un bloc sur sa hauteur moyenne et, éventuellement, un bloc sur sa hauteur la plus élevée, tous deux parallèles au sommet du tapis. Le bloc à mi-hauteur ira juste sous votre milieu du dos et le bloc à la hauteur la plus élevée (le cas échéant) ira sous votre tête. Lorsque vous êtes prêt, allongez-vous lentement sur les deux blocs.

Vous pouvez allonger vos jambes si vous cherchez à vous étirer le ventre. Si cette variation de Matsyasana met trop de pression sur le bas du dos, pliez les deux genoux et placez les deux pieds à plat sur le sol pour soulager la tension dans votre dos. Vous pouvez ouvrir grand les bras pour trouver une belle ouverture sur la poitrine. Reposez-vous ici entre 2 et 15 minutes. Cette forme offre Beaucoup d’avantages, y compris le soulagement d’une oppression thoracique et des épaules resserrées.

Bharadvajasana, variante (la torsion de Bharadvajasa)

Asseyez-vous sur le sol, les jambes tendues devant vous et les bras derrière le dos. Placez vos mains sur le sol derrière vous avec vos doigts tournés vers vous. Prenez votre pied gauche et placez-le à plat sur le sol à l’extérieur de votre genou droit. Inspirez et soulevez votre bras droit. Tournez votre poitrine, votre tête et vos yeux vers la gauche. Placez votre coude à l’extérieur de votre jambe gauche. Tenir pendant 510 respirations. Revenez lentement au centre. Répétez de l’autre côté. Les torsions aident à ouvrir votre poitrine, vos épaules et votre dos, ce qui peut aider à réduire les sentiments d’anxiété. Ils aident à libérer les tensions stockées dans votre corps, ce qui peut avoir un impact positif sur votre état émotionnel.

Viparita Karani (pose les jambes sur le mur)

En position assise, amenez une hanche latérale aussi près que possible de la plinthe du mur, balancez vos jambes le long du mur jusqu’à ce que vous soyez allongé sur le dos avec vos hanches près du mur. Étendez vos jambes contre le mur. Vous pouvez plier légèrement les genoux, surtout si vos ischio-jambiers sont tendus. Cette posture est bonne pour les lombalgies et revitalise le corps. Restez dans la pose pendant 520 minutes.

Articles similaires :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page