Yoga

Space Odyssey au corps latéral

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

La nature du yoga est de faire briller la lumière de la conscience dans les coins les plus sombres du corps. Bien qu’il ne s’agisse pas exactement de « coins », les côtés du corps ont besoin d’un tel réveil. Votre colonne vertébrale fléchit lorsque vous vous penchez, s’étend lorsque vous vous étirez au-dessus de votre tête et tourne lorsque vous regardez par-dessus votre épaule. Mais les actions quotidiennes nécessitent rarement une flexion latérale de la colonne vertébrale. Même dans les cours de yoga, les virages en avant, les virages en arrière et les torsions sont souvent plus nombreux que les virages latéraux.

Mais le yoga propose toute une catégorie de postures avec lesquelles étirer la couture latérale du torse. Ils constituent également le moyen le plus efficace d’étirer certains des principaux muscles du dos et des côtés, tels que le latissimus dorsi et le quadratus lumborum, ce qui peut rendre le bas du dos plus confortable et plus souple.

Les trois poses ici utilisent le mur comme accessoire pour vous aider à accéder plus profondément à votre corps latéral. En prenant le temps de pratiquer et d’affiner les postures qui ouvrent le corps latéral, vous ne vous contenterez pas d’éveiller cette région, vous aurez envie d’y revenir encore et encore.

Plan d’action: Ces poses étirent le latissimus dorsi (muscles larges du dos), les obliques (muscles qui relient les côtes externes aux hanches externes) et le quadratus lumborum (muscles profonds qui prennent naissance à l’arrière des os de la hanche et s’insèrent sur les côtes inférieures) .

Le jeu final : L’augmentation de votre amplitude de mouvement dans le corps latéral aidera à créer plus de mobilité dans votre colonne vertébrale et vos épaules, conduisant à une sensation de plus grande facilité et de contentement dans votre corps.

Avant que tu commences: Pour vous préparer aux virages latéraux, allongez d’abord votre colonne vertébrale dans Urdhva Hastasana (Salut vers le haut) et Adho Mukha Svanasana (Pose du chien tête en bas). Ensuite, créez de la chaleur dans tout le corps avec 4 à 5 répétitions de Surya Namaskar (salut au soleil). Les postures debout qui étirent l’intérieur des jambes et allongent le corps latéral, telles que Utthita Trikonasana (pose du triangle étendu), Utthita Parsvakonasana (pose de l’angle latéral étendu) et Ardha Chandrasana (pose de la demi-lune), plantent également les graines de l’ouverture.

Utthita Hasta Padangusthasana II (Pose étendue de la main au gros orteil), variation au mur

Comment: Cette posture commence à détendre vos ischio-jambiers, vos adducteurs (intérieur des cuisses) et votre corps latéral. Vous aurez besoin d’une chaise d’écurie (de préférence une chaise pliante), d’un tapis et d’une couverture. Placez le dossier de la chaise parallèlement au mur et à quelques centimètres de celui-ci. Drapez un tapis plié sur le dossier de la chaise. Placez ensuite une couverture pliée sur le tapis.

Tenez-vous debout avec votre hanche droite parallèle au siège de la chaise. Déplacez votre poids sur votre pied gauche et placez votre pied droit sur le siège (orteils pointant vers le mur). Faites une pause un instant. Placez votre talon droit sur le dossier de la chaise et redressez votre jambe droite. Appuyez votre pied droit contre le mur. En fonction de votre taille, de votre flexibilité et de votre position initiale, vous devrez peut-être sortir et changer de pied pour que le pied gauche reste directement sous le centre de votre hanche gauche, comme une colonne soutenant votre corps.

Avec votre jambe debout droite, commencez la posture en inclinant le haut de votre hanche droite vers votre cuisse droite jusqu’à ce que vous sentiez un étirement à l’intérieur et à l’arrière de votre jambe droite. Appuyez le talon droit vers le bas dans la couverture pour approfondir l’étirement, en enracinant la base de votre gros orteil droit dans le mur et en ancrant la tête de votre fémur droit vers le bas. Maintenant, faites glisser votre main droite le long de votre jambe droite et saisissez votre tibia ou votre cheville droite. Si possible, pliez votre coude droit et amenez votre avant-bras vers votre tibia. Atteignez votre bras gauche vers le plafond, arquez-le au-dessus de votre tête et amenez vos doigts ou votre paume contre le mur pour approfondir le virage latéral. Si votre main ne touche pas le mur, continuez simplement à atteindre le bout de vos doigts. Installez-vous et ressentez les sensations de votre côté gauche. Prenez 4 à 5 respirations lentes et profondes avant de sortir de la posture et de prendre le deuxième côté.

Pourquoi cela fonctionne : L’utilisation d’une chaise pour soutenir votre pied vous permet de profiter de la stabilité tout en accédant à un étirement profond et en vous déplaçant dans un virage latéral difficile à atteindre.

Parighasana (Gate Pose), au mur

Comment: Parighasana reprend là où la pose précédente s’est arrêtée en ajoutant un effet de levier qui vous permet d’intensifier l’étirement latéral du corps. Vous aurez besoin d’une couverture et d’un bloc.

Agenouillez-vous au centre de la couverture pliée avec votre hanche droite face au mur. Redressez votre jambe droite et appuyez la plante de votre pied contre le mur. Alignez le pied dans le même plan que votre genou gauche et faites légèrement pivoter la plante du pied et la rotule vers l’extérieur. Complétez la configuration en ajustant votre distance par rapport au mur afin que votre jambe agenouillée soit positionnée directement sous votre hanche.

Initiez le sidebend en inclinant le haut de votre hanche droite vers votre cuisse droite. Sentez l’étirement dans vos ischio-jambiers et vos adducteurs droits lorsque votre hanche droite plonge vers votre cuisse. Atteignez votre main droite à votre cheville. Placez-le ensuite sur un bloc à l’intérieur du pied avant ou amenez-le au sol à l’intérieur de votre pied avant. Enracinez-vous à travers le genou gauche et tendez votre bras gauche vers le plafond.

Faites une pause ici pour une respiration lente et profonde et amenez votre conscience aux sensations de votre corps latéral et de votre colonne vertébrale. Affinez votre pose en enracinant votre main droite dans le sol, le bloc ou le tibia et en appuyant fermement votre main gauche et votre pied droit contre le mur. Comparez ces mouvements en appuyant votre hanche gauche loin du mur et en arrondissant doucement votre cage thoracique gauche vers le plafond. Sentez le long et profond étirement de votre épaule extérieure vers le bas à travers vos côtes et votre taille gauches jusqu’à votre hanche extérieure. Dirigez votre respiration et votre attention vers les points coincés le long de cette couture. Prenez 4 à 5 respirations douces.

Pour sortir de la pose, placez votre main gauche sur votre hanche gauche, pliez légèrement votre genou droit et soulevez votre torse à la verticale. Prenez un moment et ressentez la qualité énergétique de la posture avant de répéter la pose du deuxième côté.

Pourquoi cela fonctionne : Le mur offre une stabilité et une source de levier pour faire tourner votre colonne vertébrale et allonger votre corps latéral.

Parivrtta Janu Sirsasana (Pose de la tête du genou tournée), au mur

Comment: Asseyez-vous avec le côté droit de votre corps contre un mur et redressez votre jambe droite. Pliez votre genou gauche et faites glisser votre talon gauche vers votre os pubien. La plante du pied gauche repose contre l’intérieur de la cuisse droite et le genou gauche repose sur le sol.

Enracinez-vous à travers les ischions et soulevez à travers la couronne de la tête. Faites pivoter votre poitrine vers le centre de la pièce. En restant soulevé, inclinez votre hanche droite vers votre cuisse droite. Cette inclinaison est bien plus subtile que dans les postures précédentes, mais elle n’en est pas moins essentielle. Tendez votre main droite vers votre tibia droit et allongez votre bras gauche au-dessus de votre tête. Gardez votre main sur votre tibia ou pliez votre coude et posez-le sur le sol juste à l’intérieur de votre jambe droite. Saisissez le bord extérieur de votre pied droit avec votre main gauche. (Si vous vous sentez coincé, placez un bloc sous vos hanches.)

Pour approfondir votre flexion latérale, déplacez votre main droite de votre tibia ou du sol vers votre cuisse gauche. Tenez le haut du fémur, appuyez vers le bas et tirez-le doucement vers votre genou. Cela ancrera votre cuisse et donnera à votre bassin et à votre colonne vertébrale un point de référence à partir duquel vous pourrez vous allonger. Appuyez votre coude droit dans le sol et pliez votre coude gauche vers le plafond. Respirez et remarquez comment cela augmente l’étirement de vos côtes et épaules extérieures. Commencez à rouler votre dos vers le mur, en particulier les côtes gauches, en ramenant autant que possible votre colonne vertébrale contre le mur. Dirigez 4 à 5 respirations vers vos côtes gauches et votre taille avant de relâcher la posture et de vous asseoir. Enregistrez la sensation dans votre corps latéral avant de changer de côté.

Pourquoi cela fonctionne : Le mur vous aidera à vous orienter dans l’espace et constituera une source de soutien bienvenue, surtout si vous débutez dans la pose.

Jason Crandell enseigne des ateliers de yoga vinyasa basés sur l’alignement et des formations d’enseignants dans le monde entier.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page