Yoga

Pratique de mise au point du chakra du cœur

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Ouvrez votre anahata pour écouter votre voix intérieure et trouvez votre chemin vers l’appel de votre cœur.

C’est souvent le chakra le plus populaire avec lequel travailler en raison de son association avec l’amour. Mais n’oubliez pas que chaque chakra a une valeur égale et qu’un chakra ne peut pas fonctionner de manière optimale sans les autres en équilibre. C’est un système intégré.

Commencez votre pratique assis. Fermez les yeux et tournez votre attention vers votre cœur. Soyez calme et silencieux et prenez ce temps pour témoigner de votre moi le plus profond. Descendez sous le bavardage mental dans la grotte de votre cœur et écoutez-y la voix intérieure. Il faut de la pratique pour être suffisamment silencieux et suffisamment disposé à se connecter profondément avec votre vrai moi. Alors ne vous découragez pas si cela vous semble difficile, ça l’est ! Grâce à une pratique régulière de l’écoute, vous pourrez lentement faire la différence entre la voix intérieure de votre cœur et le bavardage névrotique de l’esprit. Au fil du temps, vous pourrez observer les deux. Cette écoute intérieure cultive une discrimination. La discrimination soutient des choix habiles, qui vous conduisent vers l’appel de votre cœur, votre objectif. Le résultat est d’apporter de la compassion et de l’amour dans tout ce que vous faites.

COMMENCER AVEC Introduction au chakra du cœur (Anahata)

Définissez votre intention Anahata

Maintenant, définissez votre intention pour cette pratique. Pour graisser les rouages, voici quelques thèmes qui se rapportent au quatrième chakra : offrir et recevoir de l’amour avec facilité ; confiance; cultiver la compassion; permettant le bonheur et la joie sans mélange; libérer la peur d’être blessé; lâcher prise sur les vieux chagrins d’amour ; et cultiver l’humilité. N’hésitez pas à utiliser l’un d’entre eux ou à choisir le vôtre. Tant que votre intention vous semble vraie, elle a de la valeur.

Stimuler l’énergie cardiaque
Comme pratique préparatoire, apportez vos mains à Anjali Mudra au niveau du cœur et commencez à tapoter légèrement le sternum avec les pouces. Que ce soit un tapotement rythmé et doux. Pendant que vous tapotez, gardez la colonne vertébrale longue et le cœur ouvert. C’est un excellent moyen de stimuler l’énergie du cœur. Passez au moins 2 minutes à tapoter, plus si vous le souhaitez. Lorsque vous avez terminé, relâchez vos mains sur vos genoux et prenez un moment pour ressentir la vibration résonnante au niveau du cœur.

Vous pouvez pratiquer cette séquence avec ou sans vinyasa.

Fente basse

Anjaneyasana

À partir du chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana), avancez votre pied droit. Relâchez doucement votre genou gauche au sol et tendez les bras vers le haut dans une fente basse. Alignez vos hanches vers l’avant de votre tapis. Apportez votre main gauche à votre hanche gauche, atteignant votre bras droit vers le haut. Vous pouvez rester ici ou faire glisser votre main gauche le long de l’intérieur de la jambe gauche pendant que vous courbez votre colonne vertébrale vers l’arrière, vers l’intérieur et vers le haut pour ouvrir le cœur dans une flexion arrière plus profonde. Ensuite, appuyez activement votre main gauche sur l’intérieur de votre jambe droite et lorsque la jambe et la main se résistent, vous vous sentirez plus fort et éviterez de vous enfoncer dans le bas du dos. Isométriquement, serrez votre genou gauche et votre pied droit l’un vers l’autre, cela soulèvera le plancher pelvien et vous aidera à tirer votre bas ventre vers l’intérieur et vers le haut. Enfin, appuyez sur votre pied droit et laissez le cœur s’envoler un peu plus. Passez 5 respirations ici. Déplacez-vous dans le vinyasa ou changez simplement de côté.

Fente haute avec ouverture des épaules

À partir du chien orienté vers le bas, avancez votre pied droit et levez-vous dans une fente haute. Le genou droit est plié à angle droit et la jambe gauche est longue et droite derrière vous. Atteignez vos bras derrière vous et entrelacez les doigts. Déplacez vos os pelviens vers le bas, alors que le cœur se lève et s’ouvre. Soulevez votre ventre bas et élargissez vos clavicules. Regardez vers le haut sans vous coincer le cou et ressentez l’espace de l’énergie cardiaque montante. Passez 5 respirations ici, puis vinyasa de l’autre côté ou passez par Down Dog.

Fente basse, variation

Anjaneyasana, variante

À partir du chien orienté vers le bas, avancez votre pied droit dans une fente basse et placez votre genou gauche sur le sol. Gardez votre main gauche vers le bas et tendez votre bras droit vers l’arrière. Soulevez votre pied gauche et attrapez le pied gauche avec la main droite. Donnez un coup de pied gauche en arrière et laissez-le porter l’épaule et le cœur dans une ouverture plus profonde. Tirez l’os du bras gauche vers la gauche pour une rotation externe. Gardez vos clavicules super larges et ouvrez votre cœur doux. Passez 3 à 5 respirations ici, puis vinyasa pour changer de côté.

Chose sauvage

Camatkarasana

À partir du chien orienté vers le bas, soulevez votre jambe droite vers le haut et vers l’arrière. Ouvrez la hanche droite et pliez le genou droit pour étirer le quadriceps droit, les fléchisseurs de la hanche et le ventre. Vous pouvez y rester ou continuer. Lorsque vous tournez votre cœur, touchez le pied droit derrière vous et votre main droite se soulève du sol au fur et à mesure. Atteignez ensuite votre bras droit vers le haut et au-dessus de votre tête. Appuyez vraiment sur votre fondation pour aider à soulever le dos et la colonne vertébrale. C’est une grande ouverture pour le cœur qui nécessite un peu de foi, de courage et un peu d’expérience, alors travaillez-y avec le temps si vous en avez besoin ! Vous ne vous attarderez ici que pendant 2-3 respirations, puis reviendrez à Downward Dog et changerez de côté.

Chien orienté vers le haut

Urdvha Mukha Svanasana

Allongez-vous sur le ventre et sentez le corps arrière se ramollir dans le corps avant. Laissez ce moment apporter détente et souplesse au bas du dos, aux reins et aux poumons. Étendez vos jambes longues et fortes, écartez vos orteils et la plante des pieds. Les jambes ne doivent pas être plus larges que les hanches. Amenez vos mains sous vos épaules et commencez à décoller le cœur du sol. Soulevez une quantité raisonnable avec les coudes pliés et l’os pubien au sol, puis faites une pause. Encore une fois adoucir le dos du corps. Ensuite, en appuyant sur le dessus des pieds et les mains vers le bas, commencez à soulever le cœur plus haut, laissez les hanches et les cuisses se détacher du sol jusqu’à ce que les seuls points de contact soient les mains et les pieds. Courbez la partie supérieure de la colonne vertébrale vers l’intérieur et vers le haut lorsque vous tirez les os du bras vers l’arrière pour ouvrir le cœur. Passez 2 respirations ici, puis reposez-vous.

Pose de chameau

Ustrasana

Le chameau est un backbend supérieur de la colonne vertébrale qui provient du rétrécissement du ventre et de l’élargissement de la poitrine. Venez vous tenir debout sur vos tibias avec les genoux à la largeur des hanches ou plus près. Amenez vos mains sur vos hanches et abaissez les jambes et le bassin tout en soulevant le bas du ventre, les côtes et la poitrine vers le haut. Commencez à vous recroqueviller et à reculer lorsque vous atteignez une main puis l’autre pour toucher son pied correspondant. Une fois dans la pose, descendez les cuisses tout en soulevant l’arrière de la cage thoracique. Créez autant d’espace que possible dans la taille latérale en allongeant de la hanche extérieure aux côtes. Déplacez le coccyx et l’os pubien l’un vers l’autre. Enfin, baissez doucement la tête en arrière tant que cela ne cause pas de douleur au cou. Passez environ 3 respirations ici et répétez cette pose trois fois. Lorsque vous avez terminé, asseyez-vous sur vos talons, fermez les yeux et profitez de la sensation de vivre dans un corps à cœur ouvert.

Posture du pont

Setu Bandha Sarvangasana

Allongé sur le dos, amenez vos talons vers vos os assis et vos bras à vos côtés avec les paumes vers le haut, tout en levant vos hanches vers le ciel. Vous pouvez rester ici ou entrelacer vos doigts sous vous. Rentrez les os de votre bras vers le centre pour aider à ouvrir votre poitrine. Maintenant, descendez à travers vos pieds, vos bras extérieurs et les bords roses de vos mains pour soulever uniformément la colonne vertébrale. Cette pose fait partie de votre échauffement, alors arrêtez-vous avant votre bord et restez amical. Placez un bloc sous votre sacrum pour une version soutenue et plus réparatrice de la pose. Passez 5 respirations dans cette pose, puis reposez-vous.

Pose d’angle lié inclinable

Supta Badda Konasana

Allongez-vous sur le dos et rapprochez vos genoux de votre poitrine. Profitez d’un souffle un deux là-bas. Ensuite, amenez vos pieds au sol et laissez vos genoux s’éloigner du centre, en rapprochant la plante de vos pieds. Si cela vous fait mal aux genoux ou si vous ne vous sentez pas bien, essayez de placer une pile de couvertures, d’oreillers ou un traversin sous chaque cuisse. Une fois que vos jambes sont confortables, amenez une main sur votre cœur et l’autre sur votre ventre. Fermez les yeux et accordez-vous ce temps pour vous adoucir dans l’énergie du cœur. Invitez consciemment cette ressource d’amour, de compassion et de joie dans tout ce que vous faites.

Regarde aussi Les 9 poses de Stephanie Snyder dont vos hanches ont besoin maintenant

Chakra du coeur Chant + Méditation

Maintenant que vous avez passé un peu de temps à vous connecter avec le quatrième chakra par la respiration asana et l’intention, veuillez vous asseoir confortablement en tailleur. En gardant les yeux fermés, vous commencerez à chanter le mantra bija pour le chakra anahata qui est YAM. Vous pouvez soit le chanter à haute voix, soit en silence pour vous-même. Considérez ce mantra comme un code. Au fur et à mesure que vous chantez, le code commence à se dévoiler et à vous révéler l’intelligence sacrée du centre énergétique du quatrième chakra. Pendant que vous chantez ce mot YAM, essayez de sentir la vibration du son tout autour du cœur. Soyez réceptif à l’amour, la compassion et la joie à l’intérieur. N’hésitez pas à expérimenter le rythme et le volume et à chanter d’une manière qui résonne avec vous. Passez au moins 2 minutes avec votre chant, plus si vous le souhaitez.

Posture du cadavre

Savasana

Lorsque vous avez fini de chanter, allongez-vous en Savasana et adoucissez consciemment l’espace du cœur, en laissant votre attention s’attarder pendant un moment ou deux. Ensuite, libérez toutes vos pensées et détendez-vous dans la terre alors que vous dérivez vers un repos calme et reposant.

Stephanie Snyder est une professeure de yoga vinyasa basée à San Francisco. Elle a écrit, modélisé et créé des vidéos pour Journée de yogal en plus de présenter au Bromance Bien-être LIVE!

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page