Bien-être

Pour l’amour du chocolat

Prenez rendez-vous cette Saint-Valentin pour savourer le cadeau du cacao. L’alimentation consciente nous encourage à vivre pleinement notre nourriture – son arôme, sa saveur, sa texture – et ce qu’elle nous fait ressentir. Il a été prouvé que manger du chocolat calme les nerfs et favorise le bonheur (il libère de la dopamine), et lorsque nous pratiquons la pleine conscience en le consommant, on nous offre une fenêtre sur notre esprit et ses associations de longue date avec cet aliment. Avec de la pratique, une alimentation consciente peut vous aider à être plus présent dans d’autres domaines de votre vie, vous permettant ainsi de mieux gérer tout ce qui se présente à vous, qu’il soit aigre ou sucré.

  • Observer – Tenez le chocolat dans votre main. Observe attentivement ce que tu vois : de quelle couleur est l’emballage ? La lumière se reflète-t-elle dessus ? Pouvez-vous sentir les bonbons? Sentez sa texture et son poids dans votre main. Étudiez-le avec curiosité.
  • Déballer – Écoutez retirer le bonbon de son emballage. Quels sons fait-il ? Est-ce que tu sens quelque chose ? Continuez à vous concentrer sur la forme, la couleur et la texture. Est-ce que c’est doux ou dur? Lisse ou rugueux ?
    scan Amenez le chocolat vers votre bouche, mais ne mordez pas encore dedans. Comment votre corps réagit-il ? Vous salivez ? Pouvez-vous sentir l’anticipation surgir ailleurs pour la bouchée que vous êtes sur le point de prendre ? Quelles pensées peux-tu identifier ? Vous sentez-vous excité? Je suis patiente? Hésitant? Observez vos pensées et vos sentiments comme si vous les regardiez se déplacer dans votre esprit comme des nuages ​​dans le ciel.
  • Goûter – Maintenant, prenez une petite bouchée et laissez-la s’attarder sur votre langue, en roulant lentement le morceau crémeux dans votre bouche. Est-ce doux ? Salé? Amer? Fruité? Noisette ? Essayez de ne pas juger la saveur ou de la catégoriser comme bonne ou mauvaise – faites-en simplement l’expérience. Commencez lentement à mâcher, en gardant à l’esprit la texture que vous ressentez. Continuez à manger, à prendre lentement des bouchées et à vous immerger dans l’expérience – l’arôme, les textures, le goût. Lorsque vous avez terminé, asseyez-vous quelques instants et réfléchissez.
  • Répéter – Recommencez, demain. La méditation au chocolat peut vous aider à développer une pratique cohérente. Essayez de remplir un bol en verre transparent avec des friandises, en le laissant quelque part où vous le verrez fréquemment (bonjour, bureau de travail !). Choisissez une heure à laquelle vous souhaitez vous entraîner, puis définissez un rappel quotidien. Lorsque votre alarme sonne, réglez une minuterie jusqu’à 5 minutes (même 1 minute fait des merveilles). Au fur et à mesure que la méditation au chocolat devient plus facile, concentrez-vous sur votre respiration. Après deux semaines, il y a de fortes chances que les irritations mineures ne soient plus aussi gênantes et vous vous sentirez mieux équipé pour gérer le stress.

Diane R. Gehart, PhD, est auteure, psychothérapeute et professeure de conseil et de thérapie familiale à la California State University, Northridge. Son nouveau livre, La pleine conscience pour les amateurs de chocolat : une façon légère de moins stresser et de savourer plus chaque jour, est sorti en septembre 2019. En savoir plus sur dianegehart.com et mindfulnessforchocolatelovers.com.

Articles similaires :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page