Yoga

Pose du défi Kathryn Budig : Poirier génial

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Trouvez un équilibre génial dans cette variante hybride du support tête-avant-bras.

La deuxième série d’Ashtanga Yoga propose sept poiriers où le yogi doit trouver son équilibre et son centre pour maintenir la force du poirier tout en bougeant ses bras dans toutes sortes de variations intéressantes. Ce sont le dernier groupe de poses de la série pour une raison : elles sont difficiles ! Ce Funky Headstand est une pose hybride inspirée des headstands Ashtanga.

Il est important d’avoir une solide maîtrise de votre pratique du poirier avant de la pimenter, donc si vous êtes nouveau dans le poirier sur trépied ou l’équilibre de l’avant-bras, je vous recommande fortement de cliquer sur les liens ci-dessous pour vous concentrer d’abord sur ces poses dans votre pratique. Si vous les maîtrisez bien, continuez à lire ! La joie du yoga est qu’il est illimité et que tout ce dont nous avons besoin c’est d’intelligence, de conscience et d’un sens de l’aventure. Funky Headstand est un excellent hybride de Tripod Headstand et Forearm Balance. Plongez dans la pratique ci-dessous et travaillez avec un mur derrière vous si vous n’avez jamais essayé cela (même si vous vous équilibrez au milieu de la pièce à chaque pose) jusqu’à ce que vous vous soyez adapté à votre nouvelle fondation. Amusez-vous!

La première étape:

Pour une description complète du trépied Headstand, visitez mon précédent article sur Challenge Pose.

Commencez par Dophin Pose avec vos paumes à plat, à la largeur des épaules et le sommet de votre tête au sol. Vos coudes créeront un angle de 90 degrés. Courbez vos orteils et marchez vos pieds en créant des jambes droites et des hanches levées. Placez votre genou droit sur votre bras droit suivi du gauche à gauche. Soulevez les hanches pendant que les cuisses se resserrent contre la poitrine. Restez aussi compact que possible pour aider votre centre de gravité. Toutes les quelques respirations, rappelez-vous de lever les épaules et de garder les coudes rentrés. Une fois que les hanches s’empilent sur les épaules, le poids des jambes diminuera et le tronc se connectera. Accrochez-vous au bas du ventre pour retirer légèrement les genoux des bras en position carpée dans votre poitrine. Gardez l’intérieur des talons et les gros orteils en contact pendant que les jambes remontent vers le plafond comme si elles étaient aspirées par une paille. Serrez l’intérieur des cuisses jusqu’à la ligne médiane, étendez-vous à l’arrière des rotules et écartez les orteils. À partir de là, vous pouvez inverser le processus dans la pose de l’enfant, ou fléchir les pieds, garder le corps fort comme la pose de la planche et vous laisser tomber dans Chaturanga.

Deuxième étape :

Obtenez ma description complète sur la façon de faire Pincha Mayurasana.

Commencez par Dolphin Pose avec vos deux avant-bras parallèles l’un à l’autre et écartés à la largeur des épaules. Courbez vos orteils et redressez les jambes pendant que vous avancez vos pieds vers vos coudes en vous assurant que l’épaule reste garée au-dessus des coudes. Prenez une jambe dans une portée Standing Splits. Pliez la jambe inférieure et faites de petits sauts vers la pose. Si cela ne suffit pas pour atteindre le mur, utilisez un peu plus de puissance de lancement. N’oubliez pas d’activer le bas de la jambe dès la seconde où il quitte le sol ! Cette énergie supplémentaire aidera à le faire monter jusqu’au bout de la pose. Une fois que les jambes sont contre le mur, essayez de fléchir les pieds et de faire glisser les talons vers le haut du mur pour allonger le bas du dos. Le coccyx doit atteindre le plafond tandis que les côtes frontales se ramollissent vers la colonne vertébrale pour éliminer la « banane » dans le dos. Gardez le regard légèrement vers l’avant pour éviter les tensions dans le cou et respirez librement. Éloignez une jambe du mur vers le sol et mettez-vous à genoux dans la pose de l’enfant.

Troisième étape:

La clé majeure de cette pose est la mise en place des bras. Commencez à quatre pattes. Placez l’avant-bras droit vers le bas comme pour préparer Pincha Mayurasana. Prenez la paume gauche à plat de manière à ce que le bout des doigts soit aligné avec le coude droit. Les bras sont écartés à la largeur des épaules. Pliez le coude gauche à un angle de 90 degrés comme à Chaturanga : coude sur le poignet, tête d’épaule alignée avec le coude. Redressez une jambe à la fois jusqu’à ce que vous soyez en (Funky) Plank. Gardez le regard vers l’avant pour étendre la poitrine, serrez le coude gauche par-dessus le poignet pendant que la tête de l’épaule droite continue de se soulever. Ramassez le coccyx, soulevez les rotules et étendez-le jusqu’aux talons. Prenez 8 respirations puis reposez-vous dans la posture de l’enfant. Inversez le positionnement du bras et répétez ces actions.

Quatrième étape :

Il est temps de créer un hybride, bébé ! Commencez à genoux et installez vos bras géniaux : placez votre avant-bras gauche sur le sol et placez votre paume droite à plat de manière à ce qu’elle soit alignée avec votre coude gauche mais à la largeur des épaules. Rentrez votre menton et placez le sommet de votre tête au milieu des deux bras à peu près alignés avec le centre de votre avant-bras. Courbez vos orteils et prenez une variation « dauphin funky » en marchant les pieds et en soulevant les hanches. Si vous avez la flexibilité de relever les deux jambes en même temps, vous pouvez appuyer sur votre poirier en gardant les hanches hautes, le tronc rentré et les cuisses serrées vers la ligne médiane (il est intelligent de s’entraîner avec un mur derrière vous si c’est nouveau) . Sinon, soulevez une jambe comme une fente debout et pratiquez de petits sauts en pliant la jambe inférieure pour tirer les deux vers le mur. La clé est de garder le coude de l’avant-bras enraciné et l’épaule du trépied soulevée avec le coude serré. Si vous pouvez garder votre base solide, vous êtes prêt – évitez simplement la banane dans le dos en corsetant vos côtes l’une vers l’autre, en soulevant. votre coccyx, et en gardant les jambes engagées et atteignant le plafond. Essayez de faire 8 respirations, puis relâchez-vous dans une belle et longue pose d’enfant.

À PROPOS DE KATHRYN BUDIG

Kathryn Budig est professeur de yoga jet-set qui enseigne en ligne sur Yogaglo. Elle est experte en yoga pour le magazine Women’s Health, Yogi-Foodie pour MindBodyGreen, créatrice du DVD Aim True Yoga de Gaiam, co-fondatrice de Poses for Paws et auteur du Big Book of Yoga de Rodale. Suivez-la sur TwitterFacebook, Instagram ou sur son site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page