Yoga

Pose de défi : Parsva Bakasana

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

J’écris ce blog dans le confort de la maison de mes parents en Caroline du Sud. Noël approche à grands pas et notre magnifique sapin de Noël est juste derrière mon épaule pendant que je tape. Son parfum me tente de m’allonger en dessous, me délectant de ses lumières dansantes et des souvenirs de l’année écoulée.

Fin d’une année. Il est temps de réviser. Il est temps de réfléchir. Il est temps de grandir et de continuer.

J’ai fait une interview à la radio plus tôt ce matin intitulée Réflexions 2010. J’ai réalisé que 2010 m’a appris l’une de mes leçons les plus précieuses : comment lâcher prise. Je suis compliqué (ça s’appelle Gémeaux) et j’ai un fort mélange de envie de rejoindre mes parents dans l’autre pièce pour regarder Le mentaliste, tandis que l’autre côté veut sortir et conquérir le monde. Oh, et ayez tout planifié. Cette année m’a appris qu’il n’y a rien de tel que planifier son avenir ou essayer de contrôler les gens et les situations. Je peux me réveiller chaque jour plein d’intention et avancer vers mes rêves en visant la réalisation. Cela ne changera jamais. Je continuerai sur ce chemin, mais cette fois sans attachement à là où il me mène. Je sais que si je garde mon intention concentrée, mon cœur ouvert et mon corps fort, je finirai exactement là où je dois être et avec exactement qui je devrais être.

Side Crow est un énorme défi pour beaucoup de gens, y compris moi-même à un moment donné. Essayez de pratiquer cette pose avec la ferme intention de voler hors du tapis, mais en réalisant que chaque plante du visage ou hoquet fait partie du voyage et vous mène vers le chemin pour atteindre la pose ou quelle que soit la couche qui vous servira le mieux.

Alors partez à la conquête du monde.

Première étape : trouvez votre fondation

Commencez par Tadasana. En gardant le poids sur les talons, pliez les genoux et laissez tomber les hanches. Jetez un œil à vos orteils. Si vous ne les voyez pas, reculez les tibias en restant dans les talons jusqu’à ce que vous voyiez les pointes. Descendez le coccyx en soulevant les bras et la poitrine. Respirez complètement dans la posture de la chaise. En gardant les genoux pliés, tirez les paumes vers le cœur et tournez vers la droite en posant le coude gauche sur la cuisse droite. Restez ici ou atteignez l’aisselle vers la cuisse. Poussez les paumes Namaste l’une contre l’autre, en dirigeant le coude droit vers le plafond. Gardez les genoux droits (vous pouvez baisser les yeux pour vous en assurer) et prenez 8 respirations. Revenez à la pose de la chaise pour une respiration, puis poussez pour vous lever. Répétez le deuxième côté.

Deuxième étape : montez à votre perchoir !

Placez un bloc de yoga à son niveau le plus bas sur le tapis. Montez sur le bloc en vous accroupissant avec les talons et la voûte plantaire relevés. Gardez les genoux et les gros orteils en contact. Balancez le bras gauche vers l’extérieur de la cuisse droite. Si le coude touche, continuez à remonter le bras pour vous rapprocher de la jambe. Placez le bout des doigts sur le sol et commencez à transférer votre énergie vers les mains en pliant légèrement les coudes. Gardez les cuisses serrées contre la poitrine. Prenez 8 respirations et changez de côté.

Troisième étape : construire une aile de secours

Vous avez du mal à porter du poids sur vos bras ? Ce déménagement est pour vous. Descendez en squat en équilibre sur la pointe de vos pieds. Inspirez, soulevez le bras gauche, expirez, laissez tomber le bras gauche vers l’extérieur de la cuisse droite pour créer la torsion. Prenez un bloc de yoga avec la main droite et placez-le à l’intérieur de la main droite, les paumes écartées à la largeur des épaules. Pliez les coudes en penchant la poitrine vers l’avant jusqu’à ce que vous puissiez poser la tête de l’épaule droite sur le bloc. En fonction de votre taille, vous devrez peut-être ajuster un peu l’emplacement du bloc. Une fois que vous pouvez supporter votre poids sur le bloc, balayez les tibias parallèlement au sol, en soulevant les talons alignés avec les genoux, les genoux alignés avec les hanches. Étendez le sternum vers l’avant avec le regard. Prenez 1 à 8 respirations. Profitez de l’expérience d’avoir les deux pieds quittant le sol ! Posez les pieds et changez de côté.

Quatrième étape : Side Crow reçoit une roue d’entraînement

Placez-vous en position accroupie avec les genoux touchés, en équilibre sur la pointe des pieds. Inspirez, soulevez le bras gauche en s’étendant vers le haut à travers le cœur, expirez, tournez et atteignez le coude gauche vers l’extérieur de la cuisse droite. Descendez le coude en vous rapprochant de l’aisselle. Placez la main droite devant le talon droit et pliez les coudes vers Chaturanga. Lorsque vous abaissez, placez la hanche droite sur le coude droit pour un support supplémentaire. Une fois que vous ne pouvez plus vous abaisser, éloignez les pieds du sol en essayant d’être parallèles au tapis. Serrez les coudes et trouvez un petit rond dans le haut du dos. Vous vous sentirez compact, mais continuez simplement à faire confiance. Prenez 5 à 8 respirations. Placez les pieds vers le bas et changez de côté.

Cinquième étape : ouvrez la porte de la cage et volez !

Commencez par le même squat torsadé qu’à la quatrième étape. Au lieu d’aligner la main droite avec le talon droit, sortez la paume de manière à ce que les mains soient écartées à la largeur des épaules (cela nécessitera une torsion plus profonde du bras gauche, alors abaissez le coude autant que vous le pouvez). Pliez les coudes en les gardant empilés sur les poignets. Atteignez votre visage vers le sol comme si vous étiez sur le point de mordre dans quelque chose de délicieux sur le sol. Dans une action rapide, gardez les genoux et les pieds en contact pendant que vous soulevez les tibias du sol. Serrez les talons bien contre vos fesses et travaillez à garder les pieds alignés avec les genoux. Pour redresser les bras, arrondissez le haut du dos tout en poussant fermement les paumes dans le sol. Gardez un petit paquet dans vos genoux pliés pendant qu’ils tirent sur votre poitrine. Les épaules passeront doucement vers l’avant des poignets, alors gardez les bras extérieurs fermes et les index et les pouces fermement enracinés. Écartez les orteils. Prenez quelques respirations ici et descendez vous reposer. Toutes nos félicitations!!

Kathryn Budig est professeur de yoga, écrivaine, philanthrope, blogueuse du Huffington Post, Elephant Journal, MindBodyGreen + Bromance Bien-être, gourmande et amoureuse de son chien. Suivez-la sur Twitter et Facebook ou sur son site Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page