Yoga

Pose de défi : Kurmasana

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Avez-vous déjà entendu la blague sur l’escargot et la tortue ?

Q : Qu’a dit l’escargot lorsqu’il a fait un tour sur le dos de la tortue ?

R : Weeeeeeeeeeeeeee !

Ah, attrape-moi à chaque fois (imaginez un escargot avec un chapeau de cowboy l’agitant joyeusement dans le vent). Je digresse. Le Challenge Pose de cette semaine concerne Kurmasana (Tortoise Pose), et il est loin d’être facile. Mais il y a quelque chose à dire sur l’attitude décontractée de la tortue.

Il s’agit d’un pli extrêmement profond vers l’avant (si vous mettez cette pose sur ses mains, vous seriez dans l’équilibre des bras Titibhasana) et nécessite un abandon important des fléchisseurs de la hanche, des ischio-jambiers et des épaules. Si vous êtes tendu dans cette pose, le corps se tend et il n’y a aucune chance d’atteindre la pleine expression. Si vous pouvez être sûr que vous y arriverez exactement au moment où vous le devriez (histoire de la vie d’une tortue), votre corps se détendra et fondra lentement dans sa forme profondément pliée. Alors, respirez profondément, prenez votre temps et plongez dans le monde magnifique de Kurmasana.

La première étape:

Commencer debout nous donne l’avantage de tirer parti de ce repli profond vers l’avant. Commencez à vous tenir debout avec les pieds légèrement plus larges que la largeur des hanches et pliez-vous vers l’avant en fléchissant légèrement les genoux. Amenez la main gauche vers le mollet gauche et commencez à pousser dans le muscle pour amener l’épaule plus profondément derrière la jambe. Imaginez que vos jambes sont comme les sangles d’un sac à dos : vous devez enfiler ce sac ! Répétez sur le côté droit, puis rapprochez les pieds. Répétez ce processus jusqu’à ce que vous ne puissiez plus serrer les sangles (jambes) plus haut dans vos bras.

Deuxième étape :

Maintenez la profondeur du pli avant de la première étape. Éloignez vos paumes de vous et pliez les deux coudes pour que les mains se déplacent vers le bas du dos. En fonction de votre flexibilité, vous pourrez peut-être serrer les mains. Sinon, atteignez-les simplement vers le bas du corps et maintenez-les ici pendant 5 bonnes respirations.

Troisième étape:

Relâchez le fermoir ou pliez les coudes mais gardez la profondeur de votre pli vers l’avant. Placez les mains à plat sur le sol derrière vous, en pliant les genoux et les coudes. Abaissez vos hanches jusqu’au sol pour vous asseoir. Gardez l’intérieur des cuisses serré autour des bras tout le temps pour éviter que les jambes ne glissent de leur position « sac à dos ».

Quatrième étape :

Placez les pieds sur le sol et étendez les bras vers les côtés. (Vous pouvez prendre un moment une fois les pieds au sol pour faire remonter doucement les cuisses plus haut sur les bras avant d’avancer). Talonnez les pieds vers l’avant, en travaillant progressivement les jambes vers la droite tout en remuant les mains plus largement, en travaillant vers les bras tendus. Lorsque vous sentez que vous ne pouvez pas aller plus loin, arrêtez-vous simplement et respirez. Cette pose peut sembler claustrophobe, alors prenez votre temps et gardez l’esprit tranquille.

Cinquième étape :

Une fois que votre corps vous permet d’avoir les jambes et les bras droits (cela nécessitera des ischio-jambiers, un fléchisseur de hanche et une ouverture du bas du dos), vous êtes alors prêt à sortir la tête de votre coquille et à la serrer ! Serrez fermement l’intérieur des cuisses autour des épaules et engagez toute la longueur de la jambe. Soulevez les pieds du sol avec cette action, en fléchissant les pieds et en écartant les orteils. Appuyez uniformément les 5 doigts sur le sol et étendez le sternum vers l’avant. Adoucissez les yeux et prenez 5 respirations. Posez les pieds, pliez les genoux et ramenez lentement les bras pour les relâcher.

Kathryn Budig est professeur de yoga, écrivain, philanthrope, experte en santé des femmes, blogueuse du Huffington Post, Elephant Journal, MindBodyGreen + Bromance Bien-être, gourmande et amoureuse de son chien. Suivez-la sur Twitter et Facebook ou sur son site Internet.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page