Yoga

4 postures de yoga parfaites pour les coureurs de trail

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Les mouvements inhérents au yoga et au trail running peuvent sembler très différents, mais ils partagent un trait important : les deux vous plongent dans le moment présent. Perdez votre concentration pendant un instant et vous risquez de vous retrouver face contre terre sur votre tapis ou dans la saleté. Bien sûr, le yoga peut vous aider à développer la concentration dont vous avez besoin pour bien courir sur les sentiers. « Le yoga améliore la force musculaire et l’amplitude des mouvements, deux attributs qu’il est important de développer lorsque nous dansons sur des rochers et des racines et que nous montons et descendons des terrains hors route », déclare l’entraîneur de course Ian Torrence de Flagstaff, Arizona, un vétéran de plus de 165 ultramarathons. Commencez avec ces quatre poses : pratiquez Mountain Pose avant ou pendant les courses pour l’endurance et la stabilité sur les sentiers, et faites le reste après la course pour vous rafraîchir.

4 postures de yoga à pratiquer avant le trail

Posture de la montagne

Tadasana

Bon pour renforcer le bas du corps et le tronc; relaxant les bras, la poitrine, le cou et le visage.

Tenez-vous droit, les genoux sur les pieds, les hanches sur les genoux. Nivelez votre bassin, allongez votre colonne vertébrale et détendez votre cou, vos épaules et vos bras tout en engageant légèrement votre tronc et en sentant votre poitrine se gonfler à chaque respiration. Dans Mountain Pose, trouvez l’équilibre entre la stabilité et la facilité.

Guerrier III

Virabhadrasana III

Bon pour renforcer les pieds, les chevilles, les cuisses, les hanches et les muscles du tronc, qui permettent tous un mouvement latéral contrôlé sur le sentier.

Commencez par Mountain Pose et transférez votre poids sur votre jambe droite, puis articulez-vous à partir du pli de votre hanche droite lorsque vous soulevez la jambe gauche derrière vous. Pour plus d’intensité, levez vos bras le long de vos côtés ou atteignez-les au-dessus de votre tête. Maintenez la position pendant 10 respirations et répétez de l’autre côté.
crédit artistique

Posture de l’aigle

Garudasana

Bon pour améliorer votre équilibre sur un terrain accidenté, en particulier parce que vos mains divisent votre regard en deux, faisant de la concentration un défi supplémentaire.

Croisez votre genou droit sur votre gauche en vous asseyant et en vous accroupissant. Croisez également vos coudes, droite sous gauche, et rapprochez le dos ou les paumes de vos mains. Maintenez la pose pendant 10 respirations et répétez de l’autre côté.

Moitié à genoux, moitié accroupi

Bon pour vos mollets, tibias, chevilles et pieds, qui font un véritable entraînement sur les sentiers accidentés. Cette pose hybride maintient les articulations et les muscles de vos jambes équilibrés et flexibles.

Avec votre jambe droite en position agenouillée, déplacez votre jambe gauche dans un squat. Commencez avec vos orteils gauches alignés avec la cheville droite, mais faites-les glisser vers l’avant pour alléger l’étirement ou vers l’arrière pour l’approfondir selon ce qui vous convient le mieux. Pour plus d’intensité, appuyez doucement le poids de votre torse sur votre cuisse gauche. Maintenez la position pendant 10 à 15 respirations et répétez de l’autre côté.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page