Yoga

Pose de défi : ramasser et revenir en arrière

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Le dernier article sur Challenge Pose abordait comment reprendre une pose de yoga. Le Pick Up est finalement suivi du Jump Back, qui est la manière traditionnelle de garder la chaleur et le feu dans le corps pendant la séquence assise du yoga Ashtanga. C’est un mouvement de puissance intense et aussi l’une des transitions les plus fluides et gracieuses du yoga. Cela n’est pas fréquemment enseigné à moins que vous ne pratiquiez l’Ashtanga, j’espère donc ouvrir tout un pot de vers « ramasseurs et sauteurs » dans le monde.

PRATIQUEZ CELA. Non seulement cette transition vous rendra incroyablement fort, mais elle vous rendra profondément conscient et confiant. Il y a une grâce à savoir que vous pouvez soulever votre propre poids et décider où vous souhaitez le transférer. C’est un excellent moyen de convaincre quelqu’un que vous êtes effectivement un Ninja.

La première étape:

Placez deux blocs de yoga à leur niveau le plus bas, légèrement plus large que vos hanches. Asseyez-vous entre eux avec vos paumes appuyant au centre de chacun. Pliez vos genoux et croisez votre cheville droite sur la gauche, en gardant les pieds lâches. Serrez fermement les cuisses contre votre poitrine en pensant « petit petit paquet ». Serrez l’intérieur de vos cuisses et regardez vers le haut. Inspirez profondément. Expirez, appuyez sur les blocs et soulevez vos hanches du sol en gardant uniquement vos orteils au sol. Regardez vers le haut et relâchez vos épaules. Placez vos bras sur les côtés de votre corps pour un soutien supplémentaire. Maintenez la position pendant 3 respirations et revenez à la position assise ou passez à la deuxième étape à partir de ce point.

Deuxième étape :

Depuis la position Pick Up, tirez depuis le creux de votre ventre (Mulabandha). Pratiquez une action de balancement ici. N’oubliez pas que pour que quelque chose monte, quelque chose d’autre doit baisser. Passez vos jambes entre vos bras et pliez vos coudes. Vous n’irez nulle part rapidement si vous gardez les bras tendus. Dès que les pieds franchissent la porte des bras, pliez-vous. Cela vous fera peur parce que vous balancez votre visage vers le sol à une vitesse assez rapide. Croyez-moi, vous vous y habituerez. Et même dans le pire des cas, vous êtes incroyablement près du sol ; ça ne fera pas très mal si vous frappez.

Continuez à pratiquer l’élément swing. Essayez de le faire trois fois de suite en gardant vos cuisses bien serrées contre votre poitrine et vos chevilles repliées vers vos chignons. Poussez vos mains profondément dans les blocs pour engager l’action de rebond consistant à arrondir votre dos. Cela vous donnera une hauteur supplémentaire pour effacer le Shoot Back. Le regard reste en avant.

Une fois que vous êtes devenu efficace dans la partie balançoire, voyez si vous pouvez soulever, balancer les jambes pendant que vous pliez les coudes et MAINTENEZ. La clé ici est de rester dans la position du tout petit paquet. Si vous laissez tomber vos jambes, tout le reste s’effondrera. Restez petit, arrondissez le haut du dos, appuyez sur les blocs et respirez.

Troisième étape:

Vous pouvez tirer sur Chaturanga depuis la balançoire ou la prise. Évidemment, si vous débutez dans ce domaine, l’élan fera une énorme différence. Entraînez-vous au swing et une fois que vos coudes forment un angle complet de 90 degrés et que vos pieds ont dégagé vos bras, continuez à les renvoyer comme une flèche. Je trouve que plus on y pense, plus cela devient difficile. Engagez-vous dans l’action. Inspirez, soulevez. Expirez, balancez-vous et tirez en retour ! Encore une fois, si vous tombez, ce n’est qu’un simple coup de ventre.

Une fois que vous avez plus de contrôle, pratiquez le Pick Up avec la position du coude plié. Aussi lentement que possible, tirez-le d’ici. Cela signifie une extension du cœur, une pression profonde dans le sol, un câlin de l’intérieur des cuisses et un soulèvement du bas du ventre. Gardez les coudes bien serrés contre la ligne médiane pour soutenir l’action tunnel de la transition. Gardez toujours les yeux sur la route.

Une note sur les blocs :

Il est incroyablement utile de ressentir les actions du Pick Up et du Jump Back en utilisant les blocs, mais essayez de ne pas trop vous y attacher. Une fois que vous ressentez les actions et la force, commencez à travailler sur ces choses sans les blocages ; sinon, vous vous y habituerez trop. Vous devrez appuyer davantage, soulever plus haut et rester plus compact, mais cela deviendra plus facile avec le temps et le dévouement.

Cette transition demande un sérieux dévouement. Essayez de ne pas indiquer sur votre calendrier le moment où cela se produira. Continuez simplement à vous présenter à votre pratique et faites de votre mieux. Tout arrive.

Kathryn Budig est professeur de yoga, écrivain, philanthrope, experte en santé des femmes, blogueuse du Huffington Post, Elephant Journal, MindBodyGreen + Bromance Bien-être, gourmande et amoureuse de son chien. Suivez-la sur Twitter et Facebook ou sur son site Internet.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page