Yoga

Ces 4 postures de yoga sculpteront vos obliques et vos abdominaux latéraux – aucun craquement requis

Si vous cherchez à sculpter des abdominaux tueurs et à augmenter votre force de base, vous pouvez d’abord vous tourner vers les craquements. Hé, c’est une habitude. Au lieu de cela, déroulez votre tapis de yoga et essayez ces poses de yoga debout pour sculpter, tonifier et renforcer vos abdominaux latéraux et améliorer votre pratique globale du yoga. Non seulement vous verrez une différence dans votre corps, mais plus important encore, la construction de ces obliques vous fera vous sentir plus fort, plus équilibré et avoir une meilleure mobilité.

Comment le yoga travaille vos obliques et vos abdominaux latéraux

Si vous pensez que Side Plank Pose est la seulement façon de travailler vos abdominaux latéraux, détrompez-vous. Même si j’aime cette pose (et la considère comme une favorite de tous les temps pour le renforcement oblique), il existe des tonnes d’autres poses qui fonctionnent efficacement sur vos abdominaux latéraux.

Tiffany Cruikshank, la fondatrice de Yoga Medicine, affirme que les poses qui engagent votre cage thoracique sont bénéfiques pour vos obliques et vos abdominaux latéraux. Cela signifie que de nombreuses poses de yoga, y compris certaines postures de torsion debout, peuvent être d’excellentes options pour travailler vos obliques. « Cette action de vol stationnaire et ce mouvement de rotation des côtes sont ce qui aide à cibler les obliques », dit-elle. Et ces petits mouvements et rotations ? Ils peuvent entraîner de grands changements dans la force de vos abdominaux et obliques latéraux.

Nous avons demandé à Cruikshank certaines de ses poses préférées pour travailler ces obliques. Lisez la suite pour découvrir ses favoris (et certains pourraient même vous surprendre).

4 postures de yoga pour renforcer vos abdominaux latéraux

Ardha Chandrasana (pose de la demi-lune)

Nécessitant équilibre, force et concentration, cette pose tonifiera vos abdominaux latéraux tout en améliorant votre stabilité. Si la posture complète de cette pose vous est difficile, vous pouvez choisir de la modifier en plaçant un bloc sous votre main au sol. Cruikshank dit que cette pose ne ressemble pas nécessairement à un travail de base, même si c’est le cas. « La clé pour [this pose] est de se concentrer sur le déplacement de la peau de vos côtes supérieures vers l’arrière afin de tourner votre cage thoracique vers le bord long de votre tapis », dit-elle. Cette rotation de vos côtes est ce qui renforce vos abdominaux latéraux et vos obliques.

Utthita Parsvakonasana (angle latéral étendu)

Comme Half Moon Pose, Extended Side Angle vous permet d’engager votre cage thoracique d’une manière qui cible ces abdominaux et obliques latéraux. Si vous trouvez le travail de base un peu ennuyeux, Cruikshank dit que c’est la pose vers laquelle se tourner. En ouvrant votre poitrine, en engageant le bas de votre corps et en étendant votre bras, vous sentirez chaque centimètre de votre corps physique activé, y compris vos obliques. Pour rendre cette pose plus difficile, vous pouvez également choisir de prendre une moitié ou une liaison complète avec le bras supérieur.

Vasisthasana (pose de la planche latérale)

Une pratique éprouvée pour le travail oblique, Side Plank Pose est une excellente option pour renforcer vos abdominaux latéraux, sans besoin de craquements obliques. Si l’équilibre dans Side Plank Pose est difficile pour vous, choisissez de baisser votre pied supérieur comme une « béquille » sur votre jambe inférieure. Vous voulez cibler encore plus ces abdominaux latéraux ? Ramenez votre bras d’appui jusqu’à votre avant-bras au lieu de soulever le bras complètement tendu. Vos obliques seront en feu en un rien de temps.

Utthita Trikonasana (pose du triangle étendu)

Cette pose engage vos côtes de la même manière que la pose à angle latéral étendu et la pose en demi-lune, dit Cruikshank. Dans cette pose, essayez de faire les mêmes ajustements que Cruikshank a recommandés pour Half Moon Pose – en déplaçant la peau de vos côtes supérieures vers l’arrière, afin de créer de l’espace et une rotation dans toute votre cage thoracique. Ce mouvement vous permettra d’engager pleinement vos obliques. « Pour accélérer ça [pose] devenez simplement de plus en plus léger sur le bras de soutien inférieur ou vous pouvez même prendre les bras au-dessus de la tête pour un défi supplémentaire », explique Cruikshank.

Voir aussi : 5 poses pour renforcer le bas du dos et le tronc, le tout sans se lever

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page