Yoga

Battez la frustration (et boostez la patience !) avec cette séquence de yoga équilibrante

En tant que yogis, la plupart d’entre nous s’efforcent continuellement d’avancer dans la vie avec plus de conscience. Pourtant, parfois, malgré tous nos efforts, nous rencontrons des obstacles et réagissons d’une manière qui ne nous sert pas. Nous nous engageons à réduire notre consommation de sucre, puis à céder à la vue des cookies ; nous nous reprochons de jouer au jeu de la comparaison lorsque nous consultons les flux de médias sociaux ; nous nous sentons frustrés si nous ne pouvons pas équilibrer Bakasana (Crane Pose) pendant le cours de yoga. Souvent, ces barrages routiers sont liés à notre samskaras, le terme sanskrit désignant les sillons mentaux et émotionnels, ou habitudes, dans lesquels nous nous retrouvons maintes et maintes fois.

Qu’ils soient conscients ou inconscients, positifs ou négatifs, les samskaras constituent notre conditionnement et influencent notre façon de réagir dans certaines situations. Changer ces schémas profondément enracinés peut être difficile, même si ces schémas nous causent de la douleur. La bonne nouvelle est que nous pouvons utiliser notre pratique du yoga pour examiner nos samskaras, identifier ce qui peut nous empêcher de réaliser nos meilleures intentions et travailler avec ce que nous découvrons.

En observant nos schémas réactifs sur le tapis de yoga et le coussin de méditation, nous sommes mieux en mesure de reconnaître quand nous réagissons inconsciemment dans la vie réelle et, à son tour, de modifier consciemment nos sentiments, nos pensées, nos émotions, nos humeurs et nos comportements. Par exemple, si vous perdez l’équilibre dans Vrksasana (Tree Pose), regardez comment vous vous parlez. Êtes-vous gentil? Ou est-ce que tu te bats ? Pouvez-vous vous dépoussiérer et réessayer, même si vous avez envie d’abandonner ?

Les obstacles les plus courants avec lesquels je vois régulièrement les étudiants se débattre sont l’autocritique, la frustration et le manque de volonté. La séquence suivante vous aidera à cultiver les outils dont vous avez besoin pour travailler ton obstacles, afin que vous puissiez briser les schémas qui ne vous servent plus et en appeler de nouveaux qui vous aideront à vivre plus consciencieusement.

Vrksasana (pose de l’arbre)

Tenez-vous devant votre tapis dans Mountain Pose. Déplacez votre poids sur votre pied gauche et serrez votre genou droit contre votre poitrine. Faites pivoter votre cuisse droite pour l’ouvrir et placez votre pied à l’intérieur de votre cuisse debout (ou de votre mollet, si votre cuisse n’est pas accessible). Reposez-vous dans votre pied debout et soulevez-le à travers votre cuisse et votre hanche debout. Appuyez votre pied droit contre l’intérieur de votre cuisse tout en poussant votre pied avec votre cuisse. Gardez vos mains au centre de votre cœur ou défiez votre équilibre en tendant vos bras vers le ciel. Détendez votre visage et respirez ici pendant 1 minute. Vous pouvez jouer en regardant vers vos mains ou en clignant des yeux longtemps et lentement. Répétez de l’autre côté.

Lorsque vous sortez de la pose, observez votre réaction. As-tu joué la sécurité pour ne pas tomber ? Si vous l’avez fait, vous êtes-vous jugé ? Entraînez-vous à cultiver une attitude d’aisance et d’équanimité face à tout ce qui survient sur le moment.

Utthita Trikonasana (pose du triangle étendu)

De Mountain Pose, écartez vos pieds et étirez vos bras sur le côté. Faites pivoter votre cuisse droite à 90 degrés et tournez légèrement vos orteils vers l’intérieur. Enfoncez-vous dans vos pieds et activez vos quadriceps pour soulever vos cuisses. Lors d’une inspiration, allongez-vous sur les côtés de votre taille. À l’expiration, tirez votre hanche extérieure droite vers votre talon gauche tout en allongeant votre torse vers votre pied droit. Placez votre main inférieure sur un bloc à l’extérieur de votre cheville droite. Enracinez-vous dans le talon intérieur et le monticule du gros orteil de votre pied droit lorsque vous ouvrez votre cuisse droite. Enfoncez-vous dans votre talon gauche et allongez-vous uniformément des deux côtés de votre taille. Sur une expiration, faites pivoter vos côtes inférieures vers le mur auquel vous faites face et roulez vos côtes supérieures vers le mur derrière vous. Restez ici pendant 5 respirations.

Ardha Chandrasana (pose de la demi-lune)

À partir de Triangle Pose, placez votre main droite sur votre hanche et regardez votre jambe droite. Pliez votre genou droit, amenez votre main droite vers le bloc, avancez votre bloc vers l’avant et transférez votre poids sur votre pied droit. Faites flotter votre pied gauche du sol et passez par le talon de votre jambe gauche, comme si vous pouviez vous tenir debout sur le mur derrière vous. Fermez votre hanche extérieure droite vers votre ligne médiane. Écartez vos clavicules et tendez la main à travers votre bras gauche. Faites tourner votre cœur vers le plafond et regardez vers votre main gauche pour défier votre équilibre. Restez ici pendant 5 respirations, puis revenez consciemment à Triangle Pose. Astuce : Résistez à la gravité en gardant votre jambe supérieure flottante. Répétez Triangle et Half Moon de l’autre côté. Lorsque vous avez terminé, remarquez si vous vous êtes précipité dans la transition ou si vous vous êtes effondré dans le confort de ce qui vous est familier plutôt que d’explorer l’inconnu. Répétez ceci et Triangle Pose de l’autre côté.

Virabhadrasana I (Guerrier Pose I)

Commencez dans Mountain Pose. Écartez ou sautez les pieds écartés. Atteignez vos bras au-dessus de la tête et faites pivoter votre cuisse droite à 90 degrés. Tournez vos orteils gauches d’environ 45 degrés et avancez légèrement votre pied gauche vers la gauche. Massez dans votre talon extérieur gauche et appuyez sur le haut de votre cuisse gauche vers l’arrière. Tirez votre hanche droite vers l’arrière sans perdre l’intégrité de la jambe et du pied gauches. Enracinez-vous pour remonter sur les côtés de votre taille. Lors d’une inspiration, atteignez votre sternum vers vos mains. Lors d’une expiration, pliez votre genou droit n’importe où, ou jusqu’à ce qu’il s’empile directement sur votre cheville droite, en travaillant votre cuisse droite parallèlement au sol. Ancrez-vous dans votre talon droit lorsque vous atteignez votre jambe arrière. Détendez votre visage et respirez ici pendant 1 minute.

Virabhadrasana III (Guerrier Pose III)

Depuis Warrior I, atteignez votre torse au-dessus de votre cuisse droite. Insérez votre pied gauche et transférez votre poids des deux pieds vers votre pied droit. Faites flotter vos orteils gauches du sol et atteignez énergiquement votre jambe gauche. Fermez votre hanche droite extérieure vers votre ligne médiane et soulevez-la vers le haut, créant une flottabilité dans votre bassin. Allongez les quatre côtés de votre taille et tendez vos bras et votre sternum vers l’avant. Vous pouvez modifier la pose en posant vos mains au sol (ou sur des blocs posés au sol), ou en étirant vos bras le long de votre torse. Restez ici pendant 5 respirations, puis reculez avec contrôle dans Warrior Pose I. Répétez Warriors I et III de l’autre côté. Ces poses mettront non seulement votre équilibre au défi, mais vous aideront également à développer votre force et à vous sentir plein d’énergie.

Vous pouvez soit replier cette mini-séquence dans une pratique à domicile plus longue, soit simplement faire ces cinq poses, puis un ouvre-hanche, comme Gomukhasana (Cow Face Pose), suivi de Savasana (Corpse Pose).

Articles similaires :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page