Yoga

4 variations de pose d’arbre difficiles pour un meilleur équilibre

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Ajoutez un peu de style à votre pose d’arbre. Les variations suivantes renforcent la force, affinent l’équilibre et l’alignement et vous préparent à des poses d’équilibre plus avancées, telles que Bird of Paradise.

Commencer avec

Les 8 étapes de Claire Missingham pour maîtriser et affiner la posture de l’arbre

Suivant

Passez à jouer avec ces quatre prises amusantes. Ces postures nécessitent de se concentrer sur le centre de votre corps, ou la ligne médiane. Trouver un Drishti, ou point focal, sur le sol à environ 1,20 mètre devant vous pour faciliter l’équilibre. N’hésitez pas à utiliser un miroir pour vérifier votre alignement si vous le jugez utile.

Pose de l’arbre courbé (Vrksasana)

Cette pose défie l’équilibre, étire et tonifie les tailles latérales et renforce la force.

Commencez avec vos pieds ensemble dans Mountain Pose (Tadasana). Déplacez légèrement votre poids sur votre pied droit, en gardant votre pied intérieur fermement sur le sol, puis pliez votre genou gauche. Tendez la main gauche et serrez la cheville gauche. Tirez votre pied gauche vers le haut et placez la semelle contre l’intérieur de votre cuisse droite. Allongez votre coccyx vers le sol. En inspirant, amenez les deux bras au-dessus de la tête avec les coudes tendus. Maintenant, commencez à basculer sur le côté gauche, en abaissant votre bras droit jusqu’à ce que l’arrière de l’avant-bras touche le genou. Vous pouvez maintenant pousser la hanche opposée pour vous aider à vous équilibrer, en faisant attention de ne pas raccourcir la taille. Prenez 5 respirations ici puis revenez au centre et Tadasana avant de passer de l’autre côté.

Pose de l’arbre du demi-lotus (Ardha Padmasana à Vrksasana)

Cette deuxième variante amène la jambe levée dans une ouverture de hanche plus profonde – Half Lotus

Commencez debout à Tadasana avec vos bras à vos côtés. Déplacez votre poids sur votre pied droit et écrasez-le fermement. En vous déplaçant lentement, pliez votre genou gauche vers votre poitrine. Levez votre pied gauche et ramenez doucement le talon aussi haut que possible sur le devant de votre cuisse ou de votre hanche droite. La plante de votre pied doit être tournée vers le ciel. Tant que vous n’avez pas mal au genou, vous pouvez laisser tomber votre genou gauche. Finalement, votre genou plié s’alignera avec le genou de votre jambe debout, mais veillez à ne jamais le forcer. Gardez votre regard concentré sur un point du sol, à environ 1,20 mètre devant vous. Tenez et respirez jusqu’à 1 minute. Ensuite, répétez du côté opposé.

Pose de planche latérale, variation d’arbre (Vrksasana dans Vasisthasana)

Cette variation stimulante mais amusante renforce vos muscles obliques et vos bras.

À partir de la pose du chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana), inspirez vers l’avant dans la pose de la planche, en amenant vos épaules sur vos poignets. Roulez sur votre main droite et votre pied droit extérieur, en empilant votre pied gauche sur le dessus du droit. Lorsque vous regardez vos pieds, vos jambes doivent être totalement droites comme si vous étiez en Tadasana. Maintenant, levez votre jambe supérieure aussi haut que possible, tournez-la de la hanche dans une rotation externe et placez la plante de votre pied gauche sur le haut de la cuisse droite, comme vous le feriez dans Tree Pose. Levez votre bras gauche et regardez vers le haut. Raffermissez votre jambe droite et ramenez votre omoplate droite vers l’arrière et vers le bas en utilisant les rhomboïdes pour ouvrir la poitrine. Roulez votre hanche supérieure ouverte, mais faites attention à ce que votre colonne lombaire, ou inférieure, s’allonge plutôt qu’au-dessus de la voûte plantaire. Prenez jusqu’à 10 respirations puis revenez à Down Dog avant de répéter de l’autre côté.

ATR, variation d’arbre (Vrksasana dans Adho Mukha Vrksasana)

Illuminez votre Tree Pose avec une inversion pour stimuler l’énergie et le flux sanguin.

Commencez par la pose de chien tête en bas face à un mur. Avancez vos pieds à mi-chemin, en amenant vos épaules sur vos poignets et en gardant vos avant-bras forts, les mains fermement plantées sur le sol. Venez sur la balle de votre pied droit, en gardant votre jambe droite droite. Pliez légèrement votre genou gauche et sautez légèrement, en repoussant le sol et en donnant des coups de pied avec votre jambe gauche tandis que votre jambe droite reste forte et énergique. Une fois que vous êtes à l’envers, tirez votre cage thoracique vers l’intérieur et vers le haut. Appuyez sur la plante de vos pieds. Pliez ensuite votre jambe droite et essayez de placer le pied sur la cuisse opposée. Appuyez fermement le pied dans la cuisse et la cuisse dans le pied. Laissez votre tête pendre si possible. Restez le plus longtemps possible avant de changer de camp !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page