Bien-être

Comment booster naturellement votre testostérone ?

La testostérone est le symbole de la vigueur, de la masculinité et du développement musculaire. Elle est présente chez tous les mammifères et principalement sécrétée par les gonades. Cependant, il arrive que pour diverses raisons, liées à l’âge, à des carences nutritionnelles, à la fatigue et à l’épuisement physique, la production de l’hormone baisse considérablement. Heureusement, il est possible de renverser cette tendance avec des moyens entièrement naturels.

Avoir une alimentation saine

La testostérone n’est pas une substance qu’on retrouve de base dans les aliments. Comme toutes les autres hormones d’ailleurs qui sont exclusivement produites par les glandes endocrines de l’organisme.

Le rôle des aliments, d’un booster de testostérone ou d’un supplément, quel qu’il soit, est d’apporter à l’organisme, des catalyseurs qui, soit, déclenchent la production excessive des hormones, soit entravent le mécanisme de régulation.

Les œufs sont des exemples parfaits d’aliments à consommer pour booster son taux de testostérone. Non seulement ils sont riches en oméga-3 et en vitamines D, le jaune d’œuf apporte du cholestérol et du zinc qui favorisent la production de l’hormone sexuelle. Pour profiter des bienfaits de cet aliment particulier, il est recommandé de les consommer durs ou pochés. Vous pouvez en manger jusqu’à quatre par jour.

Trop de gras n’est pas bon pour la santé, cela n’exclut pas pour autant cette substance d’une alimentation saine. Au contraire, si vous avez besoin de booster votre taux de testostérone, vous allez devoir en consommer régulièrement. Mais seulement les bons lipides.

Votre corps n’a besoin que des acides gras mono-insaturés pour produire l’hormone sexuelle. Les amandes, les avocats, l’huile d’olive, les noix, les fruits et le beurre de cacahuètes sont des aliments riches en acide gras mono-insaturés.

Pratiquer une activité physique régulière

En plus de l’alimentation, il faut également faire des exercices physiques et de manière régulière. Un entraînement sporadique ne vous donnera pas les résultats escomptés. Vous devez faire une planification et vous en tenir. Au moins 3 à 4 séances par semaine sont souhaitables.

En fait, l’un des rôles de la testostérone, c’est de protéger les muscles contre la dégradation. Ils améliorent la tonicité musculaire et augmentent la résistance à l’effort physique. Or, chaque fois que vous faites du sport, votre corps s’use.

En réponse, l’organisme produit de la testostérone pour le réparer, c’est ainsi que la pratique d’une activité physique aide à accroître le taux de cette hormone.

Ne succombez cependant pas à la tentation de faire trop d’exercice pour booster comme jamais la testostérone. L’organisme ne fonctionne pas de cette manière. Les charges physiques trop intenses sont contre-productives. Ils ne servent qu’à générer du stress oxydatif dans votre corps, donc logiquement à augmenter votre taux de cortisol. Alors que cette hormone a un effet inhibiteur sur la production de testostérone.

En conséquence, soyez modéré et accompagnez votre pratique du sport d’un sommeil de qualité et de la prise de booster de testostérone. Contrairement à d’autres médicaments disponibles sur ordonnance, ces produits sont entièrement naturels.

Ils contiennent des vitamines, des minéraux, des herbes qui leur permettent de s’intégrer parfaitement dans le cadre de la santé sexuelle et globale. En plus, vous pouvez les acquérir en toute discrétion sans qu’aucune ordonnance médicale ne soit nécessaire.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page