À la uneBien-être

Quels sont les symptômes en cas d’infection à l’Helicobacter pylori ?

L’Helicobacter pylori est un microorganisme pathogène qui agit sur la paroi interne de l’estomac. Si elle est aussi connue, c’est parce que cette bactérie est fréquemment identifiée comme cause d’une infection de l’estomac ou encore d’un cancer de l’estomac. Elle touche entre 15 à 30 % de la population en France. Une gastrite ou un ulcère sont des conséquences d’une infection au Helicobacter pylori. Cette dernière est généralement contractée dans l’enfance et entraîne une infection pouvant rester toute la vie sans traitement. Découvrez dans cet article les symptômes en cas d’infection à l’Helicobacter pylori.

Qu’est-ce que l’Helicobacter pylori ?

L’Helicobacter pylori ou H. pylori est aujourd’hui une bactérie qui se trouve dans l’organisme de nombreuses personnes dans le monde. Les taux d’infection sont plus importants dans les pays inscrits dans un programme de développement que dans les pays un tant soit peu développés. La bactérie est essentiellement présente chez les hommes et se trouve le plus souvent dans la cavité gastrique. Elle est assez résistante dans un milieu acide, ce qui lui permet de se loger pendant très longtemps.

Les infections à l’H. pylori se développent généralement durant l’enfance. À moins d’être traitées efficacement, celles-ci peuvent durer toute la vie. Il existe effectivement un traitement efficace pour se débarrasser de l’infection à cette bactérie. Celui-ci est simple et dure moins de 2 semaines.

L’Helicobacter pylori s’introduit dans l’organisme à travers les aliments composés (aliments mal nettoyés ou mal cuits). Il est aussi possible d’ingérer la bactérie en prenant de l’eau issue d’une source sale. Elle peut être transmise par contact direct à travers la salive ou les excréments d’une personne infectée.

Quels sont les symptômes d’une infection à l’H. pylori ?

Quels sont les symptômes d’une infection à l’H. pylori ?

L’Helicobacter pylori ou H.pylori provoque chez son hôte une inflammation de l’estomac qui passe très souvent inaperçu. Toutefois, il arrive qu’elle provoque des troubles digestifs qui sont par contre distinguables par la personne infectée avec les douleurs ou l’inconfort.

En cas d’inflammation bénigne, la bactérie peut évoluer avec le temps pour engendrer :

  • Un ulcère ;
  • Une lésion plus ou moins importante sur la paroi de l’estomac ou encore du duodénum ;
  • Un cancer de l’estomac.

L’inflammation que subit l’estomac (la gastrite) est la plupart du temps inoffensive et n’entraîne pas de symptômes particuliers. Cela peut durer de nombreuses années avant la manifestation des dits troubles digestifs. Vous avez entre autres les brûlures douloureuses, les gênes, la pesanteur gastrique, etc.

Par ailleurs, l’H. pylori joue aussi un rôle important dans la manifestation d’ulcères de l’estomac. Il faut savoir que 75 % des cas d’ulcères diagnostiqués sont engendrés par une infection à Helicobacter pylori.Ce dernier est aussi à l’origine de 80 % des cas de cancers de l’estomac en France. À ce titre, il est préconisé de se rapprocher le plus vite possible d’un professionnel de santé dès les premiers symptômes.

Quel est le traitement en cas d’infection à l’Helicobacter pylori ?

En cas d’infection à l’H. pylori, les traitements les plus adoptés comportent un inhibiteur de la pompe à protons qui permet de diminuer la production en acide gastrique. Ils comportent également des antibiotiques et parfois du sous-salicylate de bismuth, qui permettent d’éliminer la bactérie.

L’inhibiteur de la pompe à protons utilisé peut être le rabéprazole, le lansoprazole, le pantoprazole, l’ésoméprazole ou l’oméprazole. Ceux-ci peuvent entraîner des diarrhées, des céphalées ou la constipation. En ce qui concerne les antibiotiques, vous avez le métronidazole, l’amoxicilline, la tétracycline, etc. La consommation de ces antibiotiques peut modifier de façon temporaire le sens du goût, entraîner des nausées ou entraîner une diarrhée.

Articles similaires :

4/5 - (2 votes)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page