Yoga

5 postures de yoga pour les surfeurs : attrapez plus de vagues avec ces asanas

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Des poses de yoga qui renforcent le tronc ET font de vous un meilleur surfeur ? Nous les prendrons.

La professeure de vinyasa Cristi Christensen, co-fondatrice de Yoga Surf Camp, un atelier de 180 minutes qui combine le yoga en bord de mer avec des cours de surf au Exhale Center for Sacred Movement à Venise, en Californie, affirme que le yoga est le complément parfait pour attraper les vagues. En fait, de nombreux surfeurs professionnels (dont Laird Hamilton et Kelly Slater, 11 fois championne du monde) ne jurent que par le yoga comme arme secrète.

« Le yoga aide à augmenter la flexibilité, à améliorer l’équilibre et à gagner en force et en conscience », et un tronc solide est le point de départ idéal pour surfer, déclare Christensen. « Le yoga nous enseigne la présence à rester calme et à reprendre notre respiration encore et encore, quelles que soient les circonstances extérieures, toutes des compétences formidables à acquérir lorsque nous sommes dans l’eau. »

Êtes-vous nouveau dans le surf ou êtes-vous un surfeur expérimenté? Quoi qu’il en soit, l’ajout de ces 5 poses à votre pratique régulière vous aidera à récolter de grandes récompenses sur et hors de la plage :

Pose de la déesse aux bras d’aigle
Écartez vos pieds d’environ trois pieds. Tournez vos orteils à environ 45 degrés et tournez vos talons vers l’intérieur. Sur une expiration, commencez à plier vos genoux jusqu’à ce que vos cuisses soient parallèles au sol. Assurez-vous que vos genoux sont au-dessus du centre de votre pied. Levez les bras droit devant à hauteur d’épaule, paumes face à face. Croisez votre bras droit sur le dessus du gauche et pliez et accrochez vos coudes. Les dos de vos mains se touchent ou s’enroulent autour de vos poignets. Sur une inspiration, soulevez vos avant-bras de quelques centimètres et, sur une expiration, éloignez les avant-bras de vous, en écartant vos épaules sur votre dos. Engagez votre cœur en attirant votre nombril vers l’intérieur et vers le haut, et ajoutez également ce rythme de pulsation dans vos jambes. Inspirez, redressez les jambes de quelques centimètres, expirez, asseyez-vous plus profondément lorsque les hanches s’abaissent vers la hauteur des cuisses. Répétez la pulsation des bras et des jambes simultanément pendant 5 à 7 respirations. Après le dernier, libérez lentement les bras et tendez les jambes. Répétez de l’autre côté.

Guerrier II à la pose d’angle latéral
Écartez vos pieds et levez vos bras à la hauteur des épaules. Vos poignets doivent s’aligner sur vos chevilles. Tournez votre pied droit à 90 degrés et tournez votre pied gauche perpendiculairement à la droite. Inspirez, engagez votre tronc et expirez, pliez-vous dans le genou droit. Assurez-vous que votre genou s’ouvre doucement et suit le centre de votre pied. Portez votre attention sur votre pied arrière maintenant et ancrez le bord extérieur de votre pied sur toute la jambe (restez ici pendant 3 respirations). Lors de votre prochaine expiration, amenez votre avant-bras droit vers votre cuisse et étirez-vous et tendez votre bras gauche vers le ciel. Allongez les côtés de votre corps tout en tournant le ventre de votre taille et de votre poitrine vers le ciel. Respirez sur les côtés du corps et sur toute la longueur de votre colonne vertébrale pendant 3 à 5 respirations profondes. Répétez sur le côté gauche.

Pose de la planche
La planche est une excellente pose pour gagner en force et en stabilité dans votre tronc et vos épaules. Cela vous aidera à développer la puissance de vos pop-ups (surf-ese pour vous mettre debout). Commencez à quatre pattes, en plaçant vos mains directement sous vos épaules. Écartez doucement vos doigts, en mettant à la terre les quatre coins de vos paumes. Rentrez vos orteils sous et soulevez derrière vos genoux pour redresser vos jambes. Vous voulez que vos hanches et vos épaules soient à peu près à la même hauteur. Tirez votre paroi abdominale vers le haut pour soutenir toute la longueur de votre colonne vertébrale. Votre coccyx s’allonge dans la direction de vos talons lorsque votre os pubien se déplace vers votre nombril et que votre nombril s’étend vers votre cœur. Gardez votre cou long et respirez. Commencez par 30 secondes et augmentez jusqu’à 90.

Anahatasana (posture du chakra du cœur)
Commencez à quatre pattes et commencez à avancer vos bras en abaissant votre poitrine et votre front vers le sol. Gardez vos hanches juste au-dessus de vos genoux. S’il n’y a pas de douleur dans les épaules, appuyez sur les paumes, soulevez les avant-bras du sol et faites fondre l’arrière du cœur. Restez dans la pose pendant 5 respirations.

Pose de sauterelle (Salabhasana)
Allongez-vous sur le ventre et placez vos mains juste sous vos épaules. Vos jambes sont soit jointes avec les chevilles en contact, soit à distance des hanches. Allongez vos fesses vers vos talons et étendez-vous à travers vos jambes et écartez vos orteils. Inspirez et, sur une expiration, appuyez sur le bassin vers le bas et soulevez vos mains, votre poitrine et vos pieds du sol. Soulevez avec toute la colonne vertébrale, pas seulement à l’arrière de votre cou et gardez les jambes actives et fortes. Cela aidera à garder de l’espace dans le bas du dos et vous empêchera de comprimer et de coincer le bas du dos. Essayez de monter et descendre pendant 3 tours sur votre respiration. Inspirez vers le haut, expirez vers le bas et, au 3ème tour, maintenez la posture levée pour plus de respirations.

–Dana Meltzer Zepeda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page