Nutrition

Demandez au nutritionniste : carences courantes, collations de qualité et défi de 7 jours

Quelles sont les carences nutritionnelles les plus courantes ?

Bien que plus répandues dans les pays en développement, les carences en nutriments existent en Amérique. La diversité alimentaire limitée et/ou déséquilibrée et les groupes d’aliments restreints sont des raisons fréquentes du manque de nutriments. Voici les carences nutritionnelles les plus courantes aux États-Unis*

1. Fer

Les femmes menstruées, les végétariennes, les végétaliennes et les jeunes enfants sont les plus à risque de carence. Les symptômes comprennent une immunité affaiblie et une fatigue chronique. Les bonnes sources comprennent le bœuf, les huîtres, les haricots et les épinards.

2. Vitamine D

Plus de 40 pour cent des personnes aux États-Unis peuvent avoir une carence en vitamine D. Les symptômes comprennent la dépression, les maladies fréquentes, les maux de dos et la fatigue. Dosez à J avec du saumon, du thon, du lait enrichi et des œufs.

3. Calcium

Des études montrent que moins de 10 % des femmes américaines de plus de 50 ans consomment suffisamment de calcium, et les symptômes de carence comprennent des spasmes musculaires et des engourdissements dans les mains et les pieds ; une carence chronique peut conduire à l’ostéoporose. Récupérez le calcium des amandes, des haricots et des produits laitiers.

4. Vitamine B12

Les végétariens et les végétaliens manquent généralement de cette vitamine B, et les symptômes de carence comprennent la faiblesse, les étourdissements et l’essoufflement. Boostez votre B12 avec de la viande, de la volaille, du poisson et des laits non laitiers.

5. Magnésium

Près de la moitié des Américains manquent de magnésium. Les symptômes comprennent des maux de tête, de la fatigue, le syndrome des jambes sans repos, des crampes et un rythme cardiaque anormal. Maximisez votre apport en magnésium avec des épinards, des avocats, des noix et des grains entiers.

*Basé sur la population totale des États-Unis composée d’hommes, de femmes et d’enfants.

5 aliments riches en nutriments pour les collations entre les repas

Le fait de grignoter correctement entre les repas peut vous aider à surmonter les fringales. Essayez ces cinq collations pour rester en bonne forme physique.

1. Oeufs durs

La combinaison protéines/graisses des œufs aide à augmenter la sensation de satiété et à réduire l’appétit.

2. Houmous

Cette trempette aux haricots ralentit la vidange gastrique et équilibre la glycémie, grâce à sa teneur élevée en fibres.

3. Poivrons

Les légumes à forte teneur en eau étirent l’estomac, déclenchant la libération de leptine, l’hormone de la « plénitude ».

4. Gingembre à mâcher

La zingérone et les shogaols, deux composés présents dans le gingembre, sont associés à une réduction de la faim.

5. Chocolat noir

L’amertume du chocolat noir est réputée pour diminuer vos envies de sucreries.

Défi 7 jours : bien s’hydrater avant ses entraînements

Vous pensez probablement à vous hydrater pendant et après une séance d’entraînement, mais qu’en est-il avant ? L’hydratation avant l’entraînement peut vous donner un avantage athlétique en aidant à accélérer le métabolisme des nutriments fournissant de l’énergie. Il aide également à réguler la température corporelle, à prévenir la fatigue musculaire précoce et à prévenir les blessures en gardant les articulations lubrifiées. L’American Council on Exercise recommande de boire 17 à 20 onces (environ 2 à 21⁄2 tasses) d’eau deux à trois heures avant l’exercice et 8 onces supplémentaires 30 minutes avant de commencer.

Pleins feux sur ce nutriment : l’allulose

L’allulose est un sucre naturellement présent dans les aliments tels que le blé, les figues et les raisins secs. Chimiquement, il a la même structure que le fructose. Cependant, contrairement au fructose, le corps ne transforme pas l’allulose en énergie, et la majeure partie quitte le corps sans avoir d’effet calorique ni augmenter la glycémie.

Pour cette raison, l’allulose a été classé comme un édulcorant naturel à zéro calorie, qui est généralement reconnu comme sûr par la Food and Drug Administration des États-Unis. Parce qu’il procure un goût sucré sans calories ni glucides, les fabricants utilisent l’allulose comme alternative au sucre dans des produits tels que les boissons gazeuses, les vinaigrettes, les yaourts, les collations emballées, le chewing-gum et plus encore. Des études récentes n’ont pas montré d’effets secondaires majeurs, bien que des sensibilités individuelles soient toujours possibles. Et même s’il se trouve dans le blé, l’allulose est sans gluten.

LE POURCENTAGE DES OCCASIONS QUOTIDIENNES DE MANGER (par exemple, tous les repas et collations) qui comprennent un légume, selon le NDP Group, une firme d’études de marché qui suit l’apport alimentaire. Une enquête distincte du National Center for Health Statistics a révélé que 95% des Américains déclarent manger des légumes tous les jours, mais que presque tous les sondés ne respectent pas la recommandation nutritionnelle du gouvernement de 2 à 3 tasses par jour.

Articles similaires :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page