Yoga

La pratique de gratitude « Honey-in-the-Heart » de Sianna Sherman

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote, a.btn, ao-button »} } »>

Bromance Bien-être.com vous met au défi de vous mettre dans l’état d’esprit reconnaissant de la saison avec des pratiques axées sur la gratitude tout au long du mois. Partagez le vôtre en utilisant #yjgratitudechallenge.

Chaque jour recèle la possibilité de s’ouvrir à la vie ou de s’y refermer. Les événements extérieurs sont un appel à l’action pour que le yogi se lève et choisisse la voie de la croissance de l’intérieur. Il appartient à chacun de nous de cultiver son état d’esprit intérieur en toute circonstance donnée, et l’esprit de gratitude est un moyen essentiel pour nourrir une croissance et une expansion réelles.

J’ai lu une fois une ligne sur la gratitude dans le roman La tente rouge et la façon dont cela m’est resté est comme ceci: « La gratitude est le nectar de la ruche du cœur. »

J’ai contemplé cette métaphore pendant de nombreuses années, et c’est vrai pour moi. Le cœur est comme une grande ruche avec des abeilles qui bourdonnent pour recueillir le pollen des expériences de la vie et finalement le transformer en miel à l’intérieur. Lorsque nous apprenons à nous ouvrir à chaque expérience de vie comme un portail vers notre état alchimique intérieur, alors notre sentiment de bien-être s’épanouit naturellement. La gratitude devient une façon de vivre plutôt que quelque chose que nous essayons de nous forcer à ressentir.

Dans cette séquence de Gratitude, je présente une asana que j’appelle la Pose « Miel-dans-le-Cœur ». C’est une variante de Wild Thing, alias Camatkarasana, qui signifie quelque chose comme « le déploiement extatique du cœur ravi ».

Indudalasana (pose debout du croissant latéral, style Krishna)

Krishna est l’énergie de l’amour et du jeu. Au cœur de Krishna se trouve l’Esprit de Gratitude pour la danse de la vie. Commencez par Tadasana (pose de la montagne), les mains jointes dans Anjali Mudra (position de prière). Prenez un moment pour sentir l’espace à la racine de votre cœur. Respirez avec un rythme régulier. Permettez à l’espace de gratitude d’exister en vous même si vous ne pouvez pas le nommer. Demandez que l’espace s’ouvre en vous. Tendez les bras vers le ciel, admirez l’étendue de ce qui est vraiment possible. Serrez votre poignet gauche avec votre main droite, placez votre pied gauche derrière votre pied droit large sur le côté, roulez vers le bord extérieur de votre pied gauche, engagez et écartez vos orteils, penchez-vous dans la pose et étirez tout le côté gauche de votre corps avec puissance et force de la fondation jusqu’à vos mains. Prenez 5 respirations Ujjayi profondes. Changez de côté.

Eka Pada Adho Mukha Svanasana (chien à trois pattes)

ou « Love Raid » Asana

Revenez dans Adho Mukha Svanasana (pose de chien tête en bas). Enfoncez vos mains et le dessous de vos jointures dans la terre. J’appelle ça des pattes de tigre. Soulevez votre jambe droite derrière vous, serrez jusqu’à la ligne médiane et tournez l’intérieur de votre cuisse droite vers le ciel. Gardez la force de votre cuisse intérieure tournée vers l’intérieur, pliez votre genou et ouvrez la hanche et la cuisse en rotation externe. Imaginez que vous envoyez des quantités massives d’amour de votre cœur dans le monde alors que vous vous étirez. C’est pourquoi j’appelle cette pose l’asana « Love Raid ». Battez votre rythme intérieur avec 5 respirations Ujjayi profondes. Revenez dans Adho Mukha Svanasana. Rincez avec un vinyasa ou changez simplement de côté.

Utthita Parsvakonasana (pose à angle latéral étendu), modifiée

Avancez votre pied droit dans Virabhadrasana II (Warrior II Pose). Pliez votre genou droit sur votre cheville droite en pointant la rotule sur vos 2e et 3e orteils, placez votre avant-bras droit sur votre cuisse droite et votre main gauche sur votre hanche. Serrez les muscles de vos jambes, faites pivoter l’intérieur de vos cuisses vers l’arrière et l’écart, tirez le bas de votre dos vers l’intérieur et créez un soulèvement puissant des muscles du dos de vos os assis jusqu’à votre 12e côte en accentuant la courbe naturelle de votre bas du dos. Respirez votre nombril et vos côtes flottantes pour soutenir le tronc et étendez votre bras gauche le long de votre oreille gauche. Ancrez vos jambes et étendez-vous de la base de votre plancher pelvien jusqu’au bout de vos doigts. Reposez-vous dans votre expansion intérieure avec 5 à 8 respirations Ujjayi profondes. Expirez et reculez dans Adho Mukha Svanasana. Rincez avec un vinyasa ou changez simplement de côté.

Anjaneyasana (fente basse)

À partir d’Adho Mukha Svanasana (pose du chien tête en bas), avancez votre pied droit dans une fente basse avec votre genou arrière au sol et vos orteils arrière recroquevillés. Apportez les deux mains à l’avant de la cuisse droite, regardez vers votre nombril avec nabi chakra dristhi et appuyez vos pieds dans la terre. Inspirez en attirant magnétiquement vos pieds l’un vers l’autre pour renforcer l’engagement des muscles sur les os avec une énergie isométrique. Appuyez vos mains sur votre cuisse avant, respirez dans votre dos et gonflez les reins, les poumons et le cœur postérieurs avec votre respiration pour créer de l’espace. Expirez en appuyant sur la base de vos pieds. Inspirez pour vous élever. Étendez vos bras sur les côtés du corps avec les paumes tournées vers l’avant. Inspirez et soulevez par les côtés de votre cage thoracique. Expirez en ancrant vos épaules vers l’arrière. Ouvrez l’avant de votre gorge, regardez doucement le bout de votre nez avec nasagra dristhi et ouvrez votre espace cardiaque avec les 5 à 8 respirations profondes d’Ujjayi. Si vous voulez une variation de bras plus profonde, tendez vos bras vers le ciel et amenez vos mains à Anjali Mudra (position de prière). Étendez-vous complètement et soulevez-vous du bas du dos pour décompresser la colonne vertébrale. Revenez dans Adho Mukha Svanasana. Rincez avec un vinyasa ou changez simplement de côté.

Parivrtta Eka Pada Rajakapotasana II Prep (Twisting Low Lunge Pose)

Avancez votre pied droit dans une fente basse. Abaissez votre genou gauche au sol et repliez vos orteils en dessous. Amenez les deux mains à l’intérieur de votre pied avant droit. Tournez votre pied droit vers l’extérieur et dirigez les quatre coins de votre genou vers vos orteils. Inspirez et tirez isométriquement les deux pieds l’un vers l’autre et respirez dans votre dos. Expirez et serrez vos hanches extérieures autour de votre sacrum et tournez vers la droite. Gardez votre main gauche avec « Tiger Paws », pliez votre genou gauche, soulevez le pied et tendez votre main droite pour attraper votre pied gauche. Inspirez et allongez votre colonne vertébrale. Expirez et appuyez votre pied gauche dans votre main droite pour engager les muscles de la cuisse. Créez autant d’espace que possible entre votre pied arrière et votre poitrine et votre sternum. Imaginez que votre corps est un arc avec une résistance à la traction et une résilience. Respirez profondément pendant 5 à 8 respirations Ujjayi. Si vous souhaitez aller plus loin, amenez votre pied vers votre hanche pour un étirement de la cuisse et descendez vers votre avant-bras gauche. Reposez votre conscience dans votre respiration. Revenez dans Adho Mukha Svanasana.

Camatkarasana (chose sauvage), variante

ou Pose « Miel dans le coeur »

Ancrez dans Adho Mukha Svanasana (pose de chien tête en bas) pendant plusieurs respirations. Déplacez votre poids sur votre main gauche, soulevez vos hanches, placez votre pied droit derrière votre jambe gauche, soulevez votre talon droit, appuyez à travers le monticule du pied et roulez sur le côté droit. Apportez votre main droite sur la base de votre cœur. « Tiger Paw » votre main gauche, ancrez la tête de l’os de votre bras gauche, en intégrant votre omoplate à l’arrière de vos côtes à pleine puissance. Appuyez sur vos pieds et soulevez vos hanches, en utilisant la force de vos muscles de la chaîne postérieure pour vous maintenir en forme de backbend. Respirez profondément pendant 5 à 8 respirations Ujjayi. Laissez la pose entière devenir l’expression de l’esprit de gratitude dans votre vie. Dédiez cette pose aux personnes que vous aimez, à celles qui vous ont aidé en cours de route, à un endroit spécial dans la nature qui résonne pour votre âme et aux situations difficiles de la vie qui vous ont aidé à grandir.

Vous pouvez dire cette bénédiction de mon professeur Martin Prechtel comme un mantra : « Longue vie, miel dans le cœur, pas de mal, 13 merci ».

Anahatasana (posture du chakra du cœur)

Je considère le chakra du cœur comme le moulin à prières de l’amour. Anahata est le mot sanskrit pour le chakra du cœur et signifie « le non frappé ». De Adho Mukha Svanasana (Pose du chien tête en bas), abaissez vos genoux au sol en gardant les bras tendus. Alignez vos hanches sur vos genoux, étendez-vous le long de votre colonne vertébrale, serrez vos mains « Tiger Paw » dans la terre pour activer les muscles sous vos bras et intégrer vos épaules plus efficacement. Inspirez pour renforcer les muscles de la chaîne postérieure de votre dos et expirez pour abandonner la racine de votre cœur vers la terre. Posez votre troisième œil, votre œil spirituel, sur la terre. Respirez complètement à l’avant, à l’arrière et sur les côtés de votre zone cardiaque. Faites tourner le moulin à prières de votre cœur et envoyez votre gratitude dans le monde par le souffle de votre cœur.

Danda Pranam (Pose d’offrande du corps entier)

Danda signifie « personnel » et Pranam signifie « offrande ». Allongez-vous sur le sol avec votre corps avant dans une prostration complète, atteignez vos bras au-dessus de la tête et posez vos mains ensemble dans Anjali Mudra (position de prière). Inspirez avec un sentiment d’aisance et expirez avec un sentiment d’abandon et de libération.

Gardez vos coudes sur la terre, levez vos mains de prière vers le ciel et chantez doucement : « Je l’offre. Je l’offre. Et encore une fois, je l’offre. Intérieurement, faites des offrandes à la ruche de votre cœur et sachez que tout se transforme grâce à votre engagement intérieur à grandir et à vous développer. Restez aussi longtemps que vous le souhaitez. Chaque jour, je termine à la fois ma méditation et mes pratiques d’asanas dans cette pose avant Savasana.

Padma Mudra en Sukhasana (Lotus Mudra en pose facile)

Prenez un siège de méditation confortable. Asseyez-vous sur une couverture ou un coussin si votre bas du dos s’arrondit ou si vous vous sentez serré dans les hanches ou les genoux. Amenez doucement vos mains à Anjali Mudra (position de prière) devant le centre du cœur. Déployez lentement vos mains comme une fleur de lotus qui s’ouvre. Gardez la base des mains ensemble et connectez les pouces les uns aux autres et les petits doigts les uns aux autres. Regardez doucement l’ouverture de Padma Mudra et sentez l’esprit de gratitude se déverser, vous guérir et vous rajeunir.

Gardez les yeux doucement ouverts et chantez Om trois fois : une fois avec gratitude pour votre vie, une fois avec gratitude pour vos proches et une fois pour les défis de la vie qui vous aident à grandir.

Lieu de la photo : Centre de retraite Lumeria à Maui

À propos de Sianna Sherman

Sianna Sherman est une professeure de yoga de renommée internationale, une conteuse évocatrice et une conférencière passionnée lors de conférences et de festivals à travers le monde. Elle est la fondatrice de Flux de yoga mythique et le co-fondateur de la formation d’autonomisation des femmes appelée Prêtresse urbaine. Elle dirige des formations Fearless Heart Teacher de 200 et 300 heures et écrit pour plusieurs magazines. Suivez Sianna sur Instagram et Facebook et apprenez-en plus sur son site Web : www.siannasherman.com

Articles similaires :

Notez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page